0

Affaire Camus Mimb : Alice Sadio appelle les femmes à s’aligner derrière Malicka

Alice Sadio Il s'agit d'être à l'écoute du ressenti profond de Malika

Sat, 26 Jun 2021 Source: www.camerounweb.com

La présidente de l’Alliance des Forces Patriotique a été émue par la sortie de Camus Mimb

Cependant elle attend toujours la réponse de la jeune Malika principale victime

C’est pourquoi elle appelle toutes les femmes à s’aligner derrière la victime.

Alice Sadio, présidente de l’Alliance des Forces Patriotique n’a pas caché son émotion face à l'acte de contrition du mis en cause Martin Camus Mimb. Cependant elle ne se contente pas de la seule sortie du chroniqueur sportif pour tirer les conclusions de l’affaire qui l’oppose à une jeune dame nommé Malika et qui a fait surgir une sextape dans les réseaux sociaux. Dans une sortie récente, Alice Sadio est claire : « il revient à la jeune Malika, principale victime, et à elle seule de lui/leur accorder ou non son pardon. Il en est de même de toutes les femmes qui traineraient dans leur âme le poids des griefs à l'encontre de ce/ces derniers. Personne ne peut ressentir leur douleur comme elles le ressentent », écrit-elle.

Alice Sadio, présidente de l’Alliance des Forces Patriotique indique qu’elle s’alignera « donc sur la réponse de Malika et des autres femmes avant elle. Elle suggère ainsi à tous ceux qui se sont levés et battus pour elle (Malicka) d'en faire autant.

Pour la femme politique, « il s'agit d'être à l'écoute du ressenti profond de Malika pour éviter d'en faire plus ou alors moins que ce qu'elle et sa famille souhaiteraient pour mieux se sentir et mieux se relever de cette sordide histoire et passer enfin à autre chose. Ne perdons jamais de vue qu'il y'a aussi en jeu d'autres victimes dont on ne fait pas cas, à tort. Ces victimes collatérales sont les enfants et l'épouse du mis en cause qui n'ont rien fait pour se retrouver piégés dans ce tourbillon lugubre. Ces enfants-là ont aussi besoin d'être protégés, de grandir, de retrouver leur équilibre », précise-t-elle.

L’action judiciaire en marche

Malgré les excuses de Martin Camus Mimb, Alice Sadio pense que « l'action judiciaire devrait se poursuivre tout au moins à des fins d'enquête sur l'existence, l'ampleur, les ramifications et les acteurs allégués des fameux réseau de proxénétisme et de pornographie dont les dégâts sur la jeunesse camerounaise sont aujourd'hui inqualifiables. Il s'agira de démanteler en urgence ces maisons closes, pour qu'il n'y ait plus jamais d'autre Malika ».

Source: www.camerounweb.com
Related Articles: