0
Menu
Infos

Affaire Mendo Ze: l'amazone Sandy de Boston dézingue les Ekang'

Video Archive
Tue, 23 Mar 2021 Source: www.camerounweb.com

Les nouvelles ne sont pas bonnes pour Mendo Ze, toujours en détention à Kondengui qui attend une évacuation sanitaire en vain. Selon les dernières informations, l'ex DG de la CRTV a entamé une grève de la faim en vue d'exiger une réaction du régime Biya jusqu'alors silencieux. Face à cet état de chose, l'amazone Sandy de Boston clash les Ekangs sur cette mort fatale qu'ils souhaitent à leur frère Gervais dans la vidéo ci-dessous



Qui est Sandy de Boston, l'amazone qui est prête à tout pour faire tomber Paul Biya


Les amazones ont manifesté ce 04 novembre à Bruxelles pour demander une nouvelle fois la fin du régime du Biya. A leur tete, Sandy de Boston une des figures de ce groupement de femmes.

C’est l’une des plus grandes figures de la résistance anti Biya dans la diaspora. Ses faits d’armes sont légion. De Londres à Genève en passant par Bruxelles. Elle est également avec d’autres femmes l’une des fondatrices du mouvement Bobi Tanap qui s’inspire d’un usage du corps de la femme dans l’espace public pour dénoncer des problèmes politiques et sociaux. Qui est-elle en réalité? Voici ce que en dit Boris Bertolt dans son nouveau livre: “ L’otage”:

“ Né à Edea, c’est la nièce de l’ancien ministre de la Défense incarcéré à la prison centrale de Kondengui, Edgar Alain Mebe Ngo’o. Emilie, surnommée Sandy Boston a fait l’école publique de Bépanda à Douala, le secondaire lycée d’Akwa où elle obtient un baccalauréat D. Elle va à l’université de Douala où elle intègre la faculté des sciences. Après plusieurs années, elle n’obtient pas de licence. Elle se lance dans le commerce et devient Bayam Sellam.

Elle vend du manioc et des vivres au carrefour Andem à Logpom. Elle rencontre son futur époux au Cameroun au cours d’un match de football. Il s’agit d’un fonctionnaire anglais qui était en mission au Cameroun qui reparti dans son pays décide de revenir l’épouser en 2006. Elle se marie au mois de février et quitte le Cameroun en avril (…) »

Source: www.camerounweb.com

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.