0
Politics Wed, 14 Aug 2019

Affaire Ngouchinghe: le député Joseph Kankeu défend le sénateur

Le député de la nation parle en faveur de son ami et camarade de parti (RDPC) et accuse les journalistes de donner de fausses informations au peuple.

Le quotidien Emergence en kiosque ce 12 août 2019 rapporte que le député de la nation Joseph Kankeu défend le sénateur Sylvestre Ngouchinghe, en proie à de violentes critiques ces derniers temps. L’homme d’affaire; le natif de Bafoussam est accusé d’avoir financé le parti de Maurice Kamto (MRC) à la dernière élection présidentielle. Mais aussi, de vouloir remplacer Jean Nkuete au poste de secrétaire général du parti au pouvoir (RDPC).

Pour l’homme politique, le sénateur Sylvestre Ngouchinghe «n’a jamais milité dans un autre parti politique autre que le RDPC et entend y rester… Sa fervente adhésion au RDPC et ses convictions enthousiastes sont à l’image de la pertinence et de la cohérence des thèses et arguments constituant la trame de ‘’Pour le libéralisme communautaire’’ de son excellence Paul Biya, Chef de l’Etat et président national du RDPC», affirme le journal.

Plus bas dans les colonnes du journal, Joseph Kankeu dit aussi que: «le sénateur que nous avons la chance de côtoyer tous les jours, n’a jamais ni rêvé, ni pensé remplacer le très honorable Marcel Niat Njifenji… Il n’a jamais non plus, ni rêvé, ni pensé remplacer l’actuel secrétaire général du Comité Central du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC), le Vice-Premier Ministre Jean Nkuete».

Pour le membre de la Chambre basse du parlement, la faute revient aux journalistes. «A l’évidence, les fausses informations et le mensonge sont présents dans le journalisme et tendent même à en devenir une pièce maîtresse», déclare-t-il chez notre confrère.

Le député Joseph Kankeu justifie sa sortie en disant que: «y a des situations devant lesquelles se taire est aussi lâche que criminel».

Source: Cameroon-info.net