Actualités

Sport

Business

Culture

TV / Radio

Afrique

Opinions

Pays

Alerte au NOSO : Les ambaboys préparent une grande attaque, Muhammadu Buhari active ses services secrets et prévient Biya

La guerre séparatiste ou encore la crise anglophone tarde à afficher une issue bien définie

Lun., 5 Déc. 2022 Source: www.camerounweb.com

Depuis plus de six ans, les régions anglophones du nord-ouest et du sud-ouest du Cameroun connaissent une crise politique et sécuritaire majeure qui a fait plus de 6 000 morts.

A quand la fin de la guerre au Nord-Ouest et Sud Ouest ? La guerre séparatiste ou encore la crise anglophone tarde à afficher une issue bien définie et les morts ne cessent d'être enregistrés au fil des semaines. En dépit du calme relatif observé au cours des derniers mois dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun, l’option d’une véritable sortie de crise tarde à se dessiner.

Alors les populations camerounaises sont en droit de se demander à quand la fin de cette fratricide entre camerounais ?

Entre les villes mortes et les affrontements entre les forces gouvernementales et les groupes armés séparatistes, les populations de cette partie du Cameroun subissent les conséquences d'un cycle intermittent de violences. Depuis le déclenchement de la crise, de nombreuses exactions commises par les séparatistes et les forces de sécurité camerounaises ont été enregistrées.

Visiblement ce n'est pas prêt de se terminer. Dans une déclaration mardi dernier sur la situation qui prévaut au niveau du bassin du lac Tchad, le président du Nigéria Muhammadu Buhari, a appelé ses pairs dans la région à un renforcement de la sécurité des frontières évoquant l’afflux d’armes depuis l’Ukraine et le Sahel, rapporte le Journal le Messager.

Le président Buhari révèle une importante source d'approvisionnement en Armement des Ambaboys. D'ailleurs, il n’y a pas que les Ambaboys qui se procurent des armements à cette source. Plusieurs autres mouvements terroristes dont Boko Haram sont signalées.

« Malheureusement, la situation au Sahel et la guerre qui fait rage en Ukraine sont des sources majeures d’armes et de combattants qui renforcent les rangs des terroristes dans la région.

Ce mouvement illégal d’armes dans la région a intensifié la prolifération des armes légères et de petit calibre qui continue de menacer notre paix et notre sécurité collectives dans la région. Il est donc urgent que nos agences de contrôle des frontières et autres services de sécurité agissent de concert pour arrêter la circulation de toutes les armes illégales dans la région »
affirme le président nigérian.

Source: www.camerounweb.com
Related Articles: