0
General News Fri, 12 Jul 2019

Ambazonie: des militaires du BIR neutralisent 07 sécessionnistes

L'état Major Camerounais Bir Militaires Des militaires du BIR seraient responsables des incendies et massacres en zones anglophone

Au moins sept séparatistes ont été tués jeudi dans de nouveaux affrontements avec les forces gouvernementales dans la région camerounaise du Nord-Ouest secouée par le sécessionnisme armé, a-t-on appris de sources sécuritaires.

L'incident s'est produit dans la localité dite Esu. Les séparatistes étaient au nombre de onze, dont sept ont violemment attaqué les forces de sécurité avant d'être neutralisés, d'après des sources militaires réquérant l'anonymat, sans communiquer un bilan du côté des forces gouvernementales.

Représentant 20% de la population camerounaise qui est majoritairement francophone, la minorité anglophone s'estime marginalisée et francisée par le pouvoir central depuis des décennies. Une mouvance sécessionniste armée y est née en octobre 2017.

Cette crise a également fait plus de 430 000 déplacés internes, selon les Nations Unies. Au moins 300 soldats ont été tués dans les affrontements avec les séparatistes, d'après l'armée camerounaise. Il n'y a pas de statistiques officielles sur le nombre des séparatistes abattus.

Source: Camer.be