2

Après ses audios qui ont fuité, Jean De Dieu Momo court s'expliquer chez Eto'o (vidéo)

Momo Et Eto Jean De Dieu Momo court s'expliquer chez Eto'o

Tue, 18 Jan 2022 Source: www.camerounweb.com

• Des audios attribués au ministre Jean De Dieu Momo se sont retrouvés sur la toile

• Le ministre délégué, face aux polémiques a publié un démenti

• Mais pris de peur, il court pour s'expliquer auprès de Samuel Eto'o


Le ministre délégué de la Justice a réussi à rencontrer le président de la Fédération camerounaise de Football (Fécafoot), auprès de qui il s'est expliqué, en marge du match Cameroun-Cap Vert.

A suivre la vidéo, l'on comprend comment le ministre se sent gêné par rapport à ces audios dans lesquels il aurait insulté et minimisé l'ancien Lion Indomptable, aujourd'hui devenu président de la Fécafoot.

'Eto'o n'est rien', fuite d'un audio de Jean De Dieu

La rédaction de CamerounWeb a reçu ces audios attribués au ministre délégué chargé de la Justice, en train de dénigrer le président de la Fécafoot.

Voici quelques transcription

"On ne joue pas avec un Etat et cette histoire de la Fécafoot dont vous parlez avec votre Eto'o. C'est le Eto'o de quoi je ne sais pas. Qui est Eto'o? Eto'o c'est quoi? Il n'est rien d'autre qu'un ancien Lion indomptable comme tous les anciens. Les Mboma, les Njitap et Eto'o ont le même rang. Rien d'autre…"

"Tu as vu à l'époque les grandes gloires comme les Yanick Noah, les Joseph Antoine Bell qui sont arrivés ici au pays. A un moment donné, on les a réglés, on les mis à leurs places. Votre tintin là, que l'autre jour on devrait mettre à la loge présidentielle. En tant que qui? En tant que quoi? Est-ce qu'on avait déjà mis le président de la Fécafoot, dans les premiers rangs du sport au Cameroun? Il a même un tutelle qui est même le ministre des Sports, qui est son patron sur le plan administratif et sur le plan politique. Le ministre est

tranquille et calme vous criez Eto'o Eto'o, Eto'o c'est quoi?"

"Montre moi au Cameroun, un emploi que ton Eto'o là a créé. ou montre moi 10 Camerounais qui travaillent tous les jours, ils sont salariés et à la fin du mois, il ont un revenu stable avec lesquels ils nourrissent leurs familles chaque mois, dans une société qu'il a créée".

"C'est un tintin. Il n'a pas eu de bons conseillers autour de lui durant sa carrière. Le pouvoir lui a montré l'autre jour que le bruit qu'il est parti faire avec la campagne de Sangmélima, il faudrait qu'il s'arrête et se limite au bas peuples, aux gens qui souffrent et qui sortent de la misère...On ne joue pas avec le pouvoir".

Source: www.camerounweb.com