0
Menu
Infos

Attaque de Mautu: qui a tué les populations civiles?

Wed, 13 Jan 2021 Source: camer

Un raid armé a eu lieu dans la localité de Mautu, département du fako région du nord ouest, laissant sur le carreau des victimes civiles. Le gouvernement et les séparatistes se rejettent la responsabilité de cette scène macabre.

Dans le communiqué signé du capitaine de vaisseau Cyrille Serge Atonfack Guemo, chef de la division de la communication du Mindef. «?Dans la mi-journée du dimanche 10 janvier 2021, et sur renseignement de la population, des éléments du 21e Bataillon d’infanterie motorisée ont mené un raid préventif sur les positions de groupes terroristes aux ordres des surnommés “Spirito” et “Gabonais” dans la localité de Mautu?».

En réaction à cette attaque et Dans un message posté sur le compte twitter officiel de son ambassade au Cameroun, la France a condamné «?l’attaque de Mautu qui a fait huit victimes civiles le 10 janvier 2021 dans des circonstances pour le moment non élucidées?». Le pays d’Emmanuel Macron qualifie cet acte de «?crime injustifiable?», condamne «?l’usage indiscriminé de la violence contre des civils?» et appelle les autorités à ouvrir une enquête pour élucider les circonstances de cette affaire.

Le sujet s’est invité dans les rédactions. Avec des commentaires à la limite de l’accusation. Le journal Perspectives d’Afrique paraissant à Yaoundé dénonce la «Danse macabre de l’Ambassadeur de France». A la suite du raid fructueux de Mautu, département du Fako, région du Sud-Ouest contre les sécessionnistes, l’Ambassadeur de France au Cameroun accuse l’armée d’avoir tué les populations civiles. Une sortie jugée maladroite par de nombreux observateurs qui estiment qu’il s’agirait d’une provocation de trop.

Cependant que le journal realités plus, dans le style qu’on lui connait s’en prend au diplomate Français en poste à Yaoundé : «Ambassadeur Guilhou que voulez-vous-même du Cameroun en restant muet?». Vraiment curieux! L’ambassadeur de France au Cameroun n’a attendu que le massacre de Mautu pour condamner tout en créant le doute, pourtant les tueurs sont bel et bien les séparatistes. Sur les autres actes terroristes perpétrés par ces brigands au Cameroun ces derniers jours,

Christophe Guilhou ne dit rien. Il joue au mou mou au lieu de dénoncer ces malfaiteurs qui troublent le Cameroun. A quel jeu joue finalement la France?

Alors que le journal Info Matin indique «Le gouvernement rejette la thèse d’un massacre contre les civils ». L’expression Hebdo magnifie «Une armée professionnelle au service de laNation». Depuis quelques années les forces de défense camerounaises sont engagées dans plusieurs fronts. Malgré cette multiplicité de menaces, elle assure son devoir avec honneur et fidélité, sans bavures aucune.

Pour sa part, S.M Jean Rameau Sokoudjou pense que «Biya a abandonné son peuple». Interrogé sur le conflit sanglant en zone anglophone et le processus démocratique au Cameroun, le chef supérieur Bamendjou fait le procès du Pouvoir de Yaoundé.

Source: camer

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.