1

Bagarre d’Eto’o : les compétences d’Ernest Obama mises à rude épreuve

Ernest Obama Se Dechaine La victime va porter plainte contre Eto'o

Tue, 6 Dec 2022 Source: www.camerounweb.com

Déjà sous le feu des critiques après l’élimination prématurée des Lions Indomptables de la Coupe du Monde Qatar 2022, Samuel Eto’o aurait bien voulu se passer de cette nouvelle polémique. Dans une vidéo en circulation sur les réseaux sociaux, Samuel Eto’o est filmé en train de violenter un supporteur et youtubeur algérien dénommé Sadouni SM. L’incident s’est produit à la fin du match Corée du Sud-Brésil.

Depuis, la toile s’enflamme. Chacun va de son commentaire. La presse française, friande de ces scandales fait rapidement un lien entre le titre d’ambassadeur Fifa d’Eto’o et son acte de violence qu’il vient de poser. Plus le temps passe, plus l’image de l’ancien capitaine des Lions Indomptables du Cameroun s’érode. La presse remonte dans le passé du président de la Fecafoot et se rend compte que l’incident de Doha n’était pas un cas isolé. Eto’o réagit avec les muscles quand il manque d’argument. Sadouni SM n’est malheureusement pas le premier à faire les frais.

Au moment où tout semble s’écrouler autour de Samuel Eto’o, son équipe de communication reste silencieux. Ernest Obama le porte-parole du président de la Fecafoot également au cœur de plusieurs scandales aussi bien au Cameroun qu’au Qatar laisse son patron s’enfoncer davantage heure après heure.

Comme d’habitude, le staff d’Eto’o se contente des soutiens des fanatiques qui malgré ces actes de violence pénalement condamnables félicitent l’ancien buteur camerounais. La victime de son côté annonce avoir enclenché une procédure judiciaire contre le président de la Fédération camerounaise de football.

Déjà condamné pour fraude fiscale en Espagne, cette nouvelle affaire risque d’allonger le casier judiciaire de l’homme qui prétend assainir la fédération camerounaise de football. Des sources proches du président de la Fédération camerounaise de football avaient justifié la non-sélection du défenseur Michael Ngadeu par une prétendue bagarre avec Zambo Anguissa qui n’a jamais été prouvée.

Source: www.camerounweb.com