1

Bain de sang : trois fidèles de Field Marshall tués dans un nouveau raid, les Ambaboys en route vers Etoudi

Amba 1 Affrontement meurtrier dans l'Ambazonie

Fri, 5 Aug 2022 Source: www.camerounweb.com

• Encore des personnes tuées

• L’insécurité grandit dans l’Ambazonie

• Panique générale



L'Ambazonie, en forme longue la république fédérale d'Ambazonie, également appelée Amba Land est un Etat sécessionniste du Cameroun autoproclamé le 1ᵉʳ octobre 2017 au Cameroun anglophone. Il est constitué, selon sa propre définition, des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest (NOSO) du Cameroun. Depuis des années maintenant, elle est marquée par des guerres meurtrières et des représailles de toute sorte.

Vendredi le 05 août 2022, selon des sources présentes sur place, trois (03) corps sans vie ont été retrouvés dans l’Ambazonie. « 03 personnes abattues tôt ce matin lors d'un ratissage de l'armée », a écrit le lanceur d’alerte camerounais N’Zui Manto.

Il ajoute que les habitants de Ngomham Makom ont « découvert des dépouilles couchées dans la rue de trois (03) individus. Si les témoins des événements sont rares, ces crimes pourraient être en rapport avec le passage de l'armée hier (jeudi le 04 août, ndlr) soir dans le coin aux environs de trois (03) heures du matin ».

legende

« Finalement dans cette région du Nord-Ouest, c'est mieux que l'Etat du Cameroun demande à tous les populations de quitter et de déserter leurs maisons et leurs terres parce que les forces de maintien de l'ordre qui sont censées protéger les citoyens font plutôt des massacres et des milliers d'innocents ne vont que perdre leurs vies », a déclaré un citoyen sous le choc.

Un autre dont les propos sont parvenus à la rédaction de CamerounWeb s’indigne : « Cette armée commet des crimes contre les populations, qu'elle met sur le compte de la lutte contre les Ambazoniens ».

L’Ambazonie est cataloguée par l’armée camerounaise comme étant une zone hostile au développement du pays et à l’instauration de la paix, à cause de Red Dragon, une milice séparatiste ambazonienne affiliée au gouvernement intérimaire d'Ambazonie et faisant partie de l'Ambazonia Self-Defence Council.

Elle était dirigée par Oliver Lekeaka alias Field Marshall tué en juillet 2022. C’est lui qui contrôlait la majeure partie du département de Lebialem dans la région du Sud-Ouest du Cameroun.

C’est en octobre 2019 que Field Marshall s'est autoproclamé chef suprême du Lebialem, s'attirant la condamnation des chefs traditionnels de la subdivision. Depuis lors jusqu’à juillet dernier, le Cameroun a lancé des raids dans le Lebialem pour capturer ou tuer Oliver, ce qui a engendré des pertes en vies humaines dans les deux camps.

Même mort, certains hommes sont toujours restés fidèles à Field Marshall et ont déjà annoncé des représailles ensanglantées. Il n’est pas à exclure que ces trois (03) personnes tuées nuitamment aient un lien avec la milice dans la zone.

Source: www.camerounweb.com