0

Bamena : policiers et gendarmes abandonnent leur poste pour une histoire de whisky

Poste Police Un poste de police abandonné

Thu, 22 Sep 2022 Source: www.camerounweb.com

• Certaines infrastructures sont dans un état de délabrement

• Elles ne sont plus utilisées pour les besoins de base

• C’est le cas d’un poste de police et de gendarmerie



Le gouvernement camerounais a fait construire des infrastructures socio collectives qui n’ont pas résisté au temps. Pour des raisons diverses (mauvais entretien, faible qualité de l’ouvrage, absence de personnes, etc.), les constructions sont abandonnées au fil des années, ce qui est logiquement vu par la population comme du gâchis.

A Bamena, il y a un poste mixte de police et de gendarmerie qui est dans un état pas très joli à voir. Bamena est un village, chef-lieu de groupement de la commune de Bangangté, région de l'Ouest du Cameroun. Il est le siège de l'une des treize (13) chefferies traditionnelles Bamiléké du département du Ndé.

Sur les réseaux sociaux, un lanceur d’alerte à mis la lumière sur l’infrastructure : « Le journal du grand bâtisseur infatigable. Bamena, département du Ndé. Un poste mixte de police et de gendarmerie inauguré en 2020 devient en 2022 un comptoir de vente de bananes », a commencé l’informateur.

Il explique que le poste mixte de police et de gendarmerie a été « créé en 2020 et inauguré par le préfet Etapa François, ce qui avait été présenté ce jour-là comme don du chef de l'Etat est devenu deux ans plus tard, un don aux vendeurs de bananes ».

En effet, « gendarmes et policiers, une semaine après la prise de leurs fonctions ont fui les lieux, chassés par les moustiques et assoiffés par l'absence du whisky du chef. Une aubaine pour les cultivateurs de bananes qui vont s'emparer du poste, le transformant en un comptoir du village », avance Nzui Manto dans le style humoristique qu’on lui reconnait.

Il va plus loin en donnant des prix : « Régime de bananes Boyo : 1 950 francs CFA. Régime de bananes du singe : 2150 francs CFA. Régime de plantains tendus (le plantain qu'on mange dans la bouche) 3 000 - 3 500 ça dépend ».

« L'histoire retiendra, vive le bâtisseur infatigable son excellence monsieur le président de République sardine Pol Billard. Fais encore 100 ans au pouvoir mon vieux, le pays est calme il y a la paix, zéro famine.

Ce n'est pas à cause du bâtisseur infatigable, c'est à cause de son entourage. Paul Biya n'est pas au courant, il doit être informé de la situation car ses collaborateurs lui mentent », commentent quelques internautes qui ont des avis divergents.

Source: www.camerounweb.com