0

Basile Atangana Kouna: déjà une scène de ménage au domicile de l'ancien ministre

Basile Atangana Kouna Chez Lui Apres L Acquittement .jpeg Basile Atangana Kouna et sa compagne

Mon, 1 Aug 2022 Source: www.camerounweb.com

• Basile Atangana Kouna est toujours à la Une des journaux

• Dans la maison de l'ancien ministre s'enchaînent depuis des visiteurs

• Des informations font état d'une scène de ménage enregistrée le weekend dernier


D'après une source proche de l'ancien ministre de l'Eau récemment libéré de la prison centrale de Kondengui, des cris de dispute auraient été entendus au domicile de ce dernier à Yaoundé ce weekend.

Sans toutefois être au courant des raisons réelles de cette dispute entre l'ancien ministre et sa femme, notre source affirme que le couple s'e serait disputé à propos d'une infidélité de l'un d'entre eux. Mais de qui?

Faudrait le rappeler, Basile Atangana Kouna a passé ces dernières années à la prison centrale de Kondengui. Aurait-il entretenu des relations avec une autre femme dans sa cellule? Est-ce que c'est la femme a trompé le ministre? Qu'est-ce qui avait vraiment causé la dispute entre Atangana Kouna et sa compagne? Autant de questions que suscite cette information.

Après une première tentative qui a échoué, le SGPR revient à la charge. Dans un lettre consultée par la rédaction de CamerounWeb hier jeudi 28 juillet, il instruit au ministre de la justice les "instructions" du chef de l'Etat demandant "l'arrêt des poursuites contre Basil Atangana Kouna".

Dans la lettre, Ferdinand Ngohn Ngoh rappelle au ministre que Basil Atangana Kouna a restitué "l'intégralité du corps du délit". En d'autres termes, il n'est plus nécessaire de garder l'ancien ministre des Eaux en prison.

La libération de Basile Atangana Kouana avait été annoncée une première fois en 2020, soit il y a 2 ans. Ce surprenant revirement de l’exécutif camerounais, qui avait fait des proies de l’opération Épervier des exemples de sa rigueur dans la lutte contre la corruption, avait été révélé par une note confidentielle qui a fuité fin janvier sur les réseaux sociaux. Dans ce document daté du 2 décembre 2020, le secrétaire général à la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh, demande au ministre de la Justice, Laurent Esso, "d’informer le président du Tribunal criminel spécial (TCS), le procureur de la République et le ministre des Finances de ce que le président de la République a marqué son accord pour un arrêt des poursuites, ainsi qu’à la mise en œuvre des modalités pratiques de reversement au Trésor public des fonds détournés cantonné dans les comptes bancaires de l’intéressé…"

Arrêté au Nigeria en mars 2018, Basile Atangana Kouna avait été ramené au Cameroun dans la foulée pour y être placé en détention. Accusé de "détournement" et "violation des dispositions du Code des marchés public".

Source: www.camerounweb.com