0
Menu
Infos

Benjamin Zebaze résume la politique du Renouveau

Thu, 8 Apr 2021 Source: camerounweb.com

Selon le journaliste les 39 ans de pouvoir de Paul Biya se résument à « la promotion des cancres »

1984 Des putschistes, essentiellement originaires du grand nord veulent prendre le pouvoir par la force. On les traite de "nostalgiques " du pouvoir et on en profite de éliminer toute l’élite de la zone. Ensuite, on récupère quelques vendus pour occuper des postes prestigieux au premier ministère, à l’Assemblée nationale; ministres d’Etat et autres.

Ces derniers viennent aider le pouvoir à abandonner totalement leur région qui est désormais un champ de ruine.

1990 John Fru Ndi fédère les forces de contestation et presque toute la communauté anglophone. Les médias d’Etat affirment qu’il ne s’agit que d’un nigérian. Qu’il a fait hisser le drapeau nigérian à Bamenda et y a fait chanter l’hymne national nigérian.

La répression est féroce avec 6 morts abattus comme des lapins. Là aussi, on récupère quelques faux culs pour remplacer les nordistes au premier ministère et pour occuper de grands postes partout. Ils s’enrichissent pendant que la zone anglophone se meurt.

Résultat, plus de trente années plus tard, il n y a même pas de route pour atteindre Bamenda.

Aujourd'hui, Maurice Kamto est le leader de l’opposition. Ce n’est plus la faute des nostalgiques nordistes, ou des nigérians déguisés comme Fru Ndi. On a popularisé une autre formule: ethnofascisme.

Là encore, on va chercher dans la communauté Bamileke toute sorte de crétins pour occuper des fonctions au-delà de leur compétence. Un pays où on fait l’éloge de la traîtrise et de la "cancretude".

Source: camerounweb.com

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.