2
General News Thu, 12 Sep 2019

'Biya ne peut plus maintenir l'Ambazonie sous l'occupation'

Samuel Sako L'équipe dirigeante de l'Ambazonie

Le vice-président d’Ambazonie, Dabney Yerima, a rejeté l’appel vide du président français Camerounais Paul Biya pour un dialogue inclusif avec les habitants du Sud du Cameroun, affirmant que Biya et ses élites politiques francophones, Beti Ewondo, étaient toujours dans l’illusion que le régime au pouvoir du RDPC pourrait maintenir le contrôle sur la République fédérale d'Ambazonie.

Le commandant adjoint d'Ambazonie a déclaré plus tôt aujourd'hui en Hollande que les habitants du sud du Cameroun, y compris leurs forces de restauration de Ground Zero, poursuivraient leur lutte pour retirer les troupes d'occupation franco-camerounaises de leur pays et établir l'Etat indépendant d'Ambazonie.

Le vice-président Yerima a en outre accusé le dictateur franco-camerounais d'avoir tenté de séduire la communauté internationale en lui vendant des illusions sur le fait que son régime était toujours sous contrôle au sud du Cameroun.

Le camarade Dabney Yerima a révélé que le gouvernement intérimaire d'Ambazonie faisait maintenant pression pour un front unifié pour le Cameroun anglophone face à la campagne du pouvoir de Yaoundé. "L'engagement de Biya dans un dialogue téméraire et sans tact compromet les perspectives de paix entre le Cameroun français et britannique du Sud ", a-t-il conclu.

Source: Cameroonintelligentreport.com