0

Brutalité : un médecin et ses infirmières enlevés par l'armée à Kumbo

EGL Enlèvement au Cameroun

Sat, 24 Sep 2022 Source: www.camerounweb.com

• Les enlèvements sont récurrents au Cameroun

• Les criminels revendiquent souvent les kidnappings

• Cette fois-ci, ce sont des hommes de l'armée



Depuis un moment, les cas d’enlèvement sont devenus très fréquents dans le pays dirigé par le leader du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), Paul Biya. Dans toutes les régions, il n’est pas rare d’entendre parler de kidnapping suivi de tuerie pour la plupart.

Surtout dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest (NOSO), les enlèvements s’enchaînent à cause de la guerre intense qui se déroule dans l’ambazonie.

Pour le définir (selon Wikipédia), un enlèvement, rapt, ravissement ou kidnapping est l'action qui consiste à s'emparer de quelqu'un et à le détenir, contre sa volonté, généralement par la force, souvent dans l'intention de l'échanger contre une rançon ou une compensation en nature : libération de prisonniers, fourniture d'armes, impunité pour certains chefs d'Etat ou criminels… Un enlèvement peut aussi être réalisé sans perspective de libérer la victime, notamment lorsque le but est de lui faire subir des sévices sexuels.

La source précise que « lorsque le but de l'enlèvement est de servir de moyen de chantage (la ou les victimes ne seront libérées que si telle et telle conditions sont remplies), dans un contexte criminel, politique, de guerre ou autre, on parle de prise d'otages ».

Mais encore, « lorsque la personne est privée de liberté contre son gré en dehors de toute autorité légale, on parle de séquestration, la personne séquestrée n'étant alors pas forcément enlevée – ce qui est le cas, par exemple, d'une personne retenue prisonnière dans un lieu où elle s'est rendue librement ».

Le journaliste camerounais Michel Biem Tong a alerté sur les réseaux sociaux qu’un « médecin et deux (02) infirmières du Banso Baptist Hospital de Kumbo ont été enlevés par des militaires camerounais ».

Kumbo, également appelée aussi Banso, est une ville du Cameroun de la région du Nord-Ouest. C'est le chef-lieu du département du Bui. La localité est située à une altitude d'environ deux mille (2 000) mètres.

Selon le journaliste, « Dr.Jean Sama, médecin, Teyeah Relindis et Teba Carine, infirmières, tous exerçant au Banso Baptist Hospital de Kumbo, ont été enlevés dans la matinée du vendredi le 23 septembre 2022 par des soldats camerounais pour une destination inconnue. Les militaires reprochent à ce personnel de santé de prodiguer des soins aux membres de groupes armés indépendantistes blessés au front. En l’espèce, ces hommes et femmes en blouse blanche traitaient des civils blessés par les balles des soldats camerounais à Kumbo ».

Michel Biem Tong rappelle qu’en temps de guerre, « le personnel de santé a le droit de soigner les blessés de toutes les parties en conflit. S’attaquer à lui constitue donc un crime de guerre. De nombreux médecins et infirmiers ont été tués par l’armée camerounaise depuis le début de la crise en 207 parce que surpris en train de soigner des membres des groupes armés ambazoniens ».

Source: www.camerounweb.com
Related Articles: