0
General News Mon, 3 Dec 2018

CAMPOST: la restructuration en marche

La Cameroon postal services (CAMPOST) a connu des moments difficiles avec un chiffre d’affaire d’environ 3, 77 milliards de FCFA. Un chiffre d’affaire en baisse constante depuis 2013. C’est dans ce contexte extrêmement difficile, que la nouvelle direction de la CAMPOST a soumis aux autorités en 2016 un plan de redressement et de relance. Ainsi, au bout d’un travail de longue haleine, la CAMPOST dispose d’une boussole, d’un cadre de référence de ses rapports avec l’Etat. Ce document va permettre de mesurer et d’évaluer les actions à entreprendre pour les trois prochaines années. L’Etat camerounais s’engage à soutenir substantiellement la CAMPOST à travers ses trois guichets pour un apport global de 18 312 482000 FCFA, sur un financement de global de 22 876 881 000 FCFA.

LIRE AUSSI: Paul Biya loge Gilbert Baongla à l’hôtel Mont-Febe

Fondé sur la restauration de la crédibilité de l’entreprise et l’amélioration des performances globales, ce plan traduit l’orientation de l’Etat, à permettre à la CAMPOST de contribuer activement au développement de l’économie numérique en acquérant des plateformes numériques pour moderniser son offre sur ses différents segments de marchés (e-commerce, mobile money, courrier hybride…) La réussite de cette restructuration est conditionnée par la mobilisation active et indispensable de l’ensemble du personnel, afin de saisir cette opportunité et ce coup de pouce qu’offre l’Etat à travers le contrat plan, pour inverser les contreperformances enregistrées ces dernières années et espérer un sauvetage de l’entreprise. « Le plan de restructuration que nous avons présenté aujourd’hui, est un plan que nous pensons que c’est la solution qu’il fallait pour la CAMPOST, qui est un opérateur très important pour l’économie camerounaise et pour le développement de l’économie numérique.

LIRE AUSSI: Climat post-électoral: Paul Biya est sur des braises ardentes

CAMPOST a été un grand malade. Le chef del’Etat a réorienté versl’appropriation par les Camerounais. Un directeur général camerounais et aujourd’hui trois départements ministériels, le ministère des Postes et Télécommunications, le ministère des Finances et le ministère de l’Economie. Tous se sont engagés à accompagner cette structure pour qu’elle se redresse et tous les aspects ont été mis dans ce document que nous croyons que c’est l’outil qui va permettre à la CAMPOST de se redresser et de jouer véritablement ce rôle d’inclusion sociale pour l’émergence de notre pays », a fait savoir Minette Libom Li Likeng, ministre des Postes et Télécommunications (MINPOSTEL).

Un plan de restructuration qui devra mobilisertous les acteurs pour un résultat attendu dans les trois prochaines années selon le MINPOSTEL.

Source: L'ESSENTIEL N°223

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter