0

Cameroun : le MRC de Maurice Kamto réagit à la suite l’explosion d’un avion

Interview Exclusive Maurice Kamto Le communiqué du MRC

Thu, 12 May 2022 Source: www.camerounweb.com

Dans un communiqué qui vient de nous parvenir et signé des mains de son Secrétaire Général Me NDong Christopher, le MRC de Maurice Kamto réagit à la suite du drame qui a secoué le Cameroun ces dernières heures, en l’occurrence le crash d’avion.

« Nous avons appris, avec profonde tristesse dans l'après-midi d'hier mercredi 11 mai 2022, la disparition d'un aéronef de la société COTCO, ayant à son bord 11 employés, sur le trajet Nsimalem -Dompta-Belaho-Nsimalen. L'aéronef aurait disparu des radars aux environs de 14h. Les services compétents confirment qu'il s'est écrasé dans la forêt de Nanga-Eloko dans le département de la Haute -Sanaga. Les images disponibles montrent que l'aéronef a pris feu. Toutes les personnes à bord, dont plusieurs compatriotes, seraient décédées. Le MRC présente aux familles endeuillées ses condoléances les plus attristées et souhaite un prompt rétablissement aux survivants s'il y en avait. Le MRC demande que les services compétents concernés mènent une enquête rapide », note-t-on dans le communiqué.

Le MRC est l’un des toutes premières formations politiques à réagir suite à ce drame. Sûrement que très prochainement, les autres mouvances aussi vont réagir. Les regards sont tournés vers le RDPC notamment.



Violent crash d’avion au Cameroun : la COTCO sort enfin du silence et sème une terrible confusion

Le Cameroun est de nouveau en deuil avec le crash d’un aéronef dans la journée d’hier avec à son bord au moins 11 personnes. Depuis, c’est l’émotion et la consternation qui prédomine dans l’opinion.

Les services de la circulation aérienne «ont perdu le contact radio avec l'aéronef» puis l'appareil a été «localisé dans la forêt» près de Nanga Eboko, à quelque 150 km au nord-est de Yaoundé, précise le ministère dans un communiqué, sans plus de détails sur le sort des passagers.

«Il s'est écrasé au sol» et «nos équipes sont en train de voir s'il est possible de sauver des gens», a confirmé à l'AFP un responsable du ministère qui a requis l'anonymat. L'appareil est affrété par la Cameroon Oil Transportation Company S.A. (COTCO) ont précisé à l'AFP cette source et un autre haut responsable des autorités aéronautiques, également sous couvert de l'anonymat. La COTCO est chargé de la maintenance et de l'entretien d'un pipeline entre le Cameroun et le Tchad voisin.

Depuis, l’on attendait une réaction officielle de la COTCO qui est enfin tombé. Seulement, à la lecture de ce communiqué, une petite confusion s’installe dans les esprits. Tout porte à croire qu’il y aurait des survivants, puisque le communiqué indique que la Compagnie mais tout en œuvre pour porter secours à « ses occupants », ce qui sous-entend, qu’il y aurait des survivants. Elle parle d’ailleurs d’incident…

« Le Directeur Général de COTCO perte a la connaissance du public qu'à la suite du constat de disparition de notre aéronef dans l'après-midi du 11 mai 2022, des moyens aériens et terrestres ont immédiatement été déployés avec le concours des autorités pour sa recherche .L’aéronef été localisé dans la zone forestière de l'arrondissement de Bibey, département de la Haute Sanaga région du Centre Des moyens terrestres font actuellement en route vers le site de localisation de l’aéronef pour porter secours à ses occupants.Cet avion a décollé de I aéroport de Yaounde-Nsimalen pour la Station de Pompage N° 2 à Dompta région du Nord à 12h 44 et transportait 9 passagers et 2 membres de 'équipage La famille COTCO est profondément préoccupée par cet incident et nous sommes en contact étroit avec les familles des personnes impliquées Nous vous tiendrons informes de l’évolution de ta situation », souligne le communiqué en date du 12 mai.

Source: www.camerounweb.com