0
xxxxxxxxxxx Mon, 3 May 2021

CamerounWeb répond aux menaces de Calixthe Beyala

La Rédaction de CamerounWeb apprend avec consternation la publication par la Camerounaise Calixthe Beyala de contenus diffamatoires truffés de menaces à son propos. CamerounWeb rappelle à Calixthe Beyala qu'au Cameroun, toute personne qui se sent diffamée par un média peut réclamer un droit de réponse ou un droit de rectification. Les réseaux sociaux ne sont pas l'endroit indiqué pour régler les conflits avec les médias.

La rédaction de CamerounWeb invite donc Calixthe Beyala à supprimer ses publications la concernant dans les meilleurs délais. Elle attend également les excuses publiques de cette dernière. CamerounWeb fait constater que Calixthe Beyala devenue célèbre grâce aux scandales ( plagiats, bagarre publique...) a fait emprisonner depuis bientôt deux ans Paul Chouta, un journaliste de CamerounWeb. Cette nouvelle attaque du « Grand Prix du plagiat » amène la rédaction de CamerounWeb à prendre de nouvelles mesures à son encontre.

Désormais, le nom Calixthe Beyala sera accompagné du titre « Grand prix du plagiat » qui lui a été décerné depuis 1997 par le journal français Le Monde. Pour rappel, la Camerounaise avait reçu cette distinction après avoir été condamnée en mai 1996 pour contrefaçon, puis à nouveau suspectée à l'automne 1997 pour d'autres cas de plagiat.

Tous les articles de CamerounWeb qui traiteront d'un sujet en lien avec Calixthe Beyala rappelleront à cette dernière son histoire peu flatteuse.

La rédaction de CamerounWeb tient à informer l'opinion nationale et internationale que sa page Wikipedia a été victime d'attaques. Les contenus actuels partagés par Calixthe Beyala ne sont pas la véritable description de Wikipedia. Pour avoir accès à la version originelle de la page Wikipédia, merci de . cliquer sur ce lien
Source: Camerounweb.com