0
General News Tue, 30 Jun 2020

Carnet noir: Salif Adari, journaliste retrouvé mort chez le Sous-préfet qui l'a hébergé

Un nouveau décès dans la corporation des journalistes. D'après les informations qui sont parvenues à la rédaction de Camerounwe, le confrère Salif Adari Nyama journaliste à région Fm (Bafia) et correspondant de Canal 2 à Bafia, est passé de vie à trépas à deuk alors qu'il y était depuis hier 29 Juin pour la couverture médiatique du conseil municipal de cette commune.

Il a été hébergé alors par le Sous-préfet pour son court séjour mais un malheur s'est produit. Le jeune reporter y passera la nuit chez l'autorité administrative et malheureusement ne se réveillera plus le matin. Il a été retrouvé mort ce matin dans la chambre d'après les premiers éléments il serait mort d'AVC.

"Chacun y va de sa langue au village Deuk, pour certains ce décès relève de l'inhopistalité des ancêtres et pour d'autres le sous-préfet aurait fait ce que tout sorcier fait quand il a faim", d'après les investigations de l'activiste N'zui Manto.
Source: www.camerounweb.com