0

Cette déclaration qui va faire rougir Samuel Eto’o, Martin Camus Mimb crache la vérité

SONG Eto'o.png Le football africain a besoin de respect

Thu, 4 Aug 2022 Source: www.camerounweb.com

"Ne me parlez plus des Africains. Je les aime, mais s’ils signent chez nous à l’avenir, qu'ils renoncent à jouer la CAN. Nous on se retrouve comme des idiots à payer des salaires pour les envoyer dans le monde entier à jouer pour les autres" a récemment lâché Aurelio De Laurentiis, le président de Napoli en Italie. Cette sortie a suscité un torrent d’indignation à travers le milieu du football africain.

Ce qui est sûr, cette décalration ne va certainement pas plaire à Samuel Eto’o Fils, l’actuel président de la Fédération camerounaise de football qui lutte depuis des années pour le respect du football africain et des stars africaines.

Pour le moment, il n’a mais encore réagi. Mais son ami et proche Martin Camus MIMB a pondu une réaction pour donner son appréciation à cette sortie.

"Le championnat est encore très long. Il y a encore ce ‘monstre invisible’, la Coupe d’Afrique des Nations, qui te prend des joueurs du vestiaire, sans savoir quand tu les retrouveras, ni quoi faire". Avait déclaré l'entraîneur de Naples, Luciano Spalletti, en décembre 2021.



APARTHEID RESSUSCITÉ !

Voici exactement le genre de choses que le football ne doit pas tolérer. Le type de déclarations qu’il faut sanctionner. Mais à la vérité, c’est la révélation juste d’une hypocrisie qui dure depuis des dizaines d’années. Beaucoup de footballeurs africains ont eu des carrières brisées à cause de leur amour pour le maillot de leur pays. À une époque où les lois de la Fifa sur les délais et l’obligation de libérer les joueurs pour des compétitions internationales étaient inexistantes, beaucoup ont souffert. Ils rentraient de la CAN et perdaient leurs places, ou refusaient simplement de retrouver leurs équipes nationales et garder leurs places au chaud. Ce qu’on ne dit pas, c’est que plusieurs retraites internationales des footballeurs africains masquées par une dénonciation de l’amateurisme qui est réel, sont généralement motivées par des clauses non écrites en rapport avec leur disponibilité totale.

Le Président de Naples a juste choisi de porter le fardeau public du sacrifié dans un environnement où l’hypocrisie a gardé intacte l’apartheid au cœur du football. On a vu la levée de boucliers sur Gana Gueye à cause de son refus de solidarité pour la communauté #LGBT. On a vu des morales publiques sur Kurt Zuma pour une histoire de maltraitance de chat. J’attends de voir les sorties sur cet inacceptable aveu de ségrégation.

Restez bénis.

Martin Camus MIMB

#NsangNkong

La Plume de Jésus

Source: www.camerounweb.com