0

Christine Ngeudjeu : la nouvelle dans l'industrie cosmetique au Cameroun

Fri, 15 Oct 2021 Source: www.camerounweb.com

Christine Ngeudjeu est Camerounaise. Née à Douala au Cameroun a nourri l’envie de conquérir l’univers du maquillage sur le continent à travers une solution innovante. Le récent engouement des jeunes Camerounaises pour le make-up a été une opportunité économique à exploiter pour Christine.

Passée par le lycée bilingue d’application à Yaoundé en 2015 où elle obtient son GCE Advance Level en littérature, French elle poursuit ses études universitaires à l’institut supérieur Matamfen où elle obtient son BTS et sa licence pro en communication des organisations et relations publiques. En Janvier 2021, elle lance « CHRISTINE COSMETICS », une marque de gloss fabriquée à partir d’un mélange de poly isobutane, d’huile de noix de coco pressée à froid, de vitamine E et de l’huile de ricin pour un maximum d’hydratation.

« J’ai décidé d’entreprendre dans la cosmétique parce que j’ai pris conscience du fort potentiel du Cameroun en ce qui concerne les opportunités à exploiter. Il y’a en effet beaucoup de secteurs dans ce pays qui sont sous-exploités. C’est le cas de l’industrie du maquillage quand on sait que c’est un domaine qui génère chaque année des centaines de milliards de dollars dans le monde et qui fait de nouveaux millionnaires tous les jours, pas seulement dans les pays développés mais aussi dans les pays émergents tels que l’Inde et la Corée du Sud. Bien sûr j’ai aussi choisi ce domaine parce que c’est une véritable passion. Ma mère n’a jamais mis une seule goute de fond de teint mais j’ai commencé à me maquiller à 15 ans. », déclare-t-elle.

L’entrepreneuse explique avoir éprouvé de difficultés à plusieurs niveaux « Oui il a fallu gagner la confiance des clients vu que les produits que l’on propose sont entièrement made in Cameroon et que ce label ne s’est pas encore fait une réputation dans le domaine du maquillage et ensuite il a fallu faire accepter le prix. En effet pour les Camerounaises de la tranche d’âge qui constitue notre niche de marché (18 à 25 ans de la classe moyenne inférieure) le prix psychologique d’un gloss ne devrait pas excéder les 2000Fcfa », déclare-t-elle.

Pour le moment Christine Ngeudjeu propose sur le marché deux gammes de gloss. La collection « Make me shine » qui est composée de 5 gloss légers et hydratants qui coûtent 1000Fcfa par pièce et la collection « Glow mama » composée également de 5 gloss crémeux et pigmentés vendus à 3000Fcfa par pièce.

legende

legende

Son objectif principal dans cette aventure est de promouvoir la beauté de la femme Camerounaise. Pour se faire, elle a commencé par un produit universel qui est le gloss mais plus tard elle prévoit évoluer vers d’autres produits de maquillages tels que les fards à paupières et les fards à joues et aussi des produits de soins tels que les beurres corporels et les gommages.

Source: www.camerounweb.com
Related Articles: