0

Citée comme l'une des victimes de Camus Mimb, Rolande Ngo Issi répond

Rolande Ngo Issi Martin Camus Mimb Roland Ngo Issi et Martin Camus Mimb

Sat, 19 Jun 2021 Source: www.camerounweb.com

•Selon Boris Bertolt, la député avait été harcelée sexuellement par Camus Mimb.

•L'information est arrivée aux oreilles de Rolande Ngo Issi.

•Cette dernière réagit immédiatement à travers ses comptes sociaux.


Dans sa sortie, la député du PCRN a demandé à Boris Bertolt d'enlever son nom dans cette affaire de harcèlement sexuel qui défraie la chronique depuis quelques jours.

'Je demande à ce monsieur de bien vouloir enlever mon nom et mon image à ses sottises. Et je lui précise que Martin est un aîné que j'apprécie pour son courage son combat et l'espoir qu'il suscite au sein de la jeunesse de notre pays', écrit l'honorable Ngo Issi.

'Après des consœurs journalistes camerounaises qui ont dénoncé des pratiques très peux morales de Martin Camus Mimb à leur égard, c’est au tour des politiciens de monter au créneau pour témoigner contre le journaliste. Selon le lanceur d’alertes Boris Bertolt, la député du Parti camerounais pour la réconciliation nationale (PCRN), ROLANDE NGO ISSI a appelé des cadres du parti pour leur raconter ses mésaventures avec notre confrère journaliste', écrivions nous, il y a quelques heures.

L'information a donc été démentie par la député.

Rappelons qu'au tout début du scandale, la journaliste d’Equinoxe télévision Kate Djiaha Tchelibo s’est offusquée du fait que Camus Mimb soit traité en victime.

«Pour laver l'image d'un ami, je vois des femmes (à qui on voue un certain respect) partager sur Facebook l'image d'une fille qui pourrait être la leur. Traiter une enfant (et je ne dis pas qu'elle est sainte) de tous les noms d'oiseaux, mais protéger un adulte qu'elles affectionnent. Je ne suis pas au même niveau d'activisme que Minou Chrys-tayl mais les témoignages que j'ai reçus depuis hier me glacent le sang. Vous voulez vraiment nous pousser à sortir les captures? À défaut de dire la vérité sur ce que les femmes vivent entre ses mains depuis des années, Taisez-vous! » écrit la journaliste en fonction à Equinoxe TV.

Source: www.camerounweb.com