0
Menu
Infos

Colère d'Anne Féconde Noah après l’interdiction de la caravane du PCRN à Ebolowa 1er

Sun, 9 Aug 2020 Source: Cameroon Info

La porte-parole de Cabral Libii juge « assez flous » les motifs avancés par Akondi Elvis Mbahangwen. Elle parle d’une interdiction « tardive et risible »

Le PCRN ne décolère pas depuis ce samedi après-midi. Le parti de Cabral Libii est outré par la décision d’interdire sa caravane de sensibilisation contre le Covid-19 prévue les 07, 08 et 09 Août 2020 dans l’arrondissement d’Ebolowa 1er, mais interdite par le sous-préfet du coin. C’est la porte-parole du président national Cabra Libii qui a pris sa plume pour protester. Dans le texte publié sur Facebook ce 08 Août 2020, Anne Féconde Noah Biloa écrit : « le sous-prefet d'Ebolowa 1er a interdit une caravane anti-Covid qui devait être conduite par le Président National Cabral Libii dans sa circonscription, pour des motifs assez flous. Une incongruité lorsqu'on sait comment le PCRN s'est impliqué dans la lutte contre cette crise sanitaire, pour éviter une aggravation du nombre de cas et des conséquences difficiles pour le Cameroun ».

La responsable soutient qu’avant la mise en place d'une stratégie gouvernementale, le PCRN a lancé des campagnes de sensibilisation et distribution de kits de protection, « dans son souci de maintenir l'humain au centre de ses préoccupations ». Elle revendique aussi la production d’ « un plan de riposte de haute facture » qui aurait « inspiré la sensibilisation de proximité désormais admise par le gouvernement, la priorisation de la protection de l'emploi et du salarié dans les mesures économiques, la production de médicaments localement etc ».

Anne Feconde Noah brandit aussi « un guide pratique pour accompagner enseignants, élèves et parents dans la lutte contre cette pandémie » et « distribué gratuitement », le financement par les élus PCRN d’une usine de production de 30 mille masques, la distribution de kits composés de citernes, seaux, savons, denrées alimentaires. « Ainsi donc, cette interdiction du sous-préfet est tout simplement tardive et risible », commente la porte-parole de Cabral Libii.

Dans l’arrêté qu’il a pris le 5 Août 2020, le sous-préfet Akondi Elvis Mbahangwen l’on peut lire : « En application des dispositions de l‘article 8 al. 2 de la loi N° 90/055 du 19 Décembre 1990 susvisé est et demeure interdite sur toute l’étendue de l’arrondissement d’Ebolowa 1er, l’organisation les 07, 08 et 09 Août 2020 d’une caravane pour la sensibilisation contre la COVID-19 par le président du Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale (PCRN) ». Le chef de terre d’Ebolowa 1er mentionne que « les caravanes sont interdites dans l’arrondissement d’Ebolowa 1er depuis le mois de Mars 2020 pour cause de lutte contre le COVID-19 » et indique à l’intention des contrevenants qu’ils risquent des sanctions.

Source: Cameroon Info

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Related Articles: