0

Coup de tonnerre : une nouvelle révélation accable le gouverneur de la BEAC et un proche de Paul Biya

BEAC Litige Foncier Camerounweb Le dernier concours de recrutement est entaché

Fri, 5 Aug 2022 Source: www.camerounweb.com

• C’est un gros scandale à la BEAC

• Le dernier concours de recrutement est entaché

• Le cabinet Africsearch affirme que ce ne sont pas eux qui ont validé la dernière liste des personnes recrutées



C’est un gros scandale qui s’annonce depuis quelques jours au sein de la BEAC dans le cadre du dernier concours de recrutement. Plusieurs incohérences et des magouilles ont été révélées dans les résultats annoncés et même pendant le déroulement des épreuves.

Le cabinet Africsearch affirme que ce ne sont pas eux qui ont validé la dernière liste des personnes recrutées. C’est ce qui ressort d’un communiqué rendu public par la société. Ce qui veut dire que la liste définitive des personnes recrutées a été élaborée par la BEAC.

Ainsi, les résultats ont été transmis au Gouverneur truand de la BEAC Abbas Mahamat Tolli qui a choisi de recruter les membres de sa famille, de ses amis et le fils du vice-gouverneur Evou Mekou, un proche du président Paul Biya.

Un scandale qui entache définitivement l’image de cette institution. Jusqu’ici le gouverneur truand persiste à ne pas annuler le concours.

« En réponse à l'article publié en ligne le 03 août 2022 par votre journal, relatif au concours de recrutement des Agents d'Encadrement Supérieur (AES) de la Banque des Etats de l'Afrique Centrale (BEAC), dans lequel le cabinet Africsearch a été cité, nous souhaitons apporter les précisions suivantes. Le cabinet AfricSearch, sélectionné à l'issue d'un appel d'offres par la BEAC, avait pour missions durant cette première phase, conformément au cahier de charges, d'accomplir les tâches suivantes :

- Concevoir les épreuves d'évaluation écrites pour les 4146 candidats présélectionnés par la BEAC;

- Organiser et assurer le déroulement des épreuves écrites au siège et dans les six représentations de la BEAC;

- Procéder au dépouillement et à la correction des épreuves;

- Transmettre les résultats dans leur intégralité, des épreuves écrites au Gouvernement de la banque. », lit-on.

« Aussi, nous tenons à porter à votre connaissance que tous les résultats ont été transmis par AfricSearch à la BEAC dans leur intégralité. La liste et le choix des candidats retenus pour la seconde phase de la mission ne figuraient pas dans notre mandat et ne sont pas du ressort du cabinet », révèle le Cabinet.

« Le dépouillement, la correction ainsi que la compilation des notes ont été effectuées dans la transparence, avec tout le professionnalisme dont notre cabinet a toujours fait montre dans la mise en œuvre de ses activités depuis 26 ans. Nous souhaitons que soit publié ce droit de réponse à la suite de votre article », a conclu le cabinet dans sa note.

Source: www.camerounweb.com