0
Menu
Infos

Covid-Gate: le gouvernement camerounais a dilapidé 836 millions

Sat, 29 Aug 2020 Source: camer

Le ministre des Sports et de l’éducation physique (Minsep) demande au ministre de la Santé publique (Minsanté), de démanteler les dispositifs de riposte Covid installés sur les stades de Yaoundé, Douala et Limbé.

Des infrastructures qui n’ont finalement servi à rien. C’est un véritable coup de tonnerre. Sous haute instruction du Secrétaire général à la Présidence de la République, le ministre des Sports et de l’éducation physique demande qu’on démantèle le dispositif de riposte installé sur les stades de Yaoundé, Douala et Limbé.

Moins de trois semaines après la mise en service du stade militaire de Yaoundé comme point de prise en charge des malades covid, voilà que la présidence de la république du Cameroun via son Secrétaire général donne des instructions pour qu’on démantèle toute l’infrastructure médicale que le ministère de la Santé publique en collaboration avec ses partenaires a disposé.

Le centre spécialisé de prise en charge n’a même pas eu le temps d’accueillir ses premiers malades de covid 19 qu’il est déjà appelé à fermer les portes. Et ce n’est pas que le stade militaire de Yaoundé. Cette mesure de fermeture concerne également le stade Mbappé Leppe dont le ministre de la Santé publique a visité les installations il y a une semaine environ.

Il se disait à l’époque, satisfait des outils et des équipes mobilisées qui n’attendaient que leurs premiers patients. Pareil pour le stade Midlle Farm de Limbé qui connaitra le même sort que les deux stades des capitales. Les espaces de prélèvement aménagés, les kits entreposés, les espaces dédiés à l’hospitalisation avec des lits et des outils pour accompagner le patient hospitalisé, le dispositif hospitalier construit sous de grands chapiteaux. La raison justifiant cette demande porte sur les préparatifs de la Can 2022 et le Championnat d’Afrique des Nations 2021. Dans la correspondance, le Minsep précise que le démantèlement demandé doit se faire dans les meilleurs délais. «A cet effet, je vous saurais gré des dispositions que vous voudrez bien prendre afin que les opérations de démantèlement à engager préservent, autant que peut se faire l’intégrité physique desdites infrastructures, en attendant l’établisse- ment d’un état de lieux contradictoires des dégradations subies par celles-ci, en vue des réhabilitations nécessaires», peut-on lire dans la correspondance de Narcisse Mouelle Kombi.

Soulignons que l’aménagement des infrastructures à libérer a coûté au ministère de la Santé dans les 836 millions de Fcfa environ.

Narcisse Mouelle Kombi précise qu’il ne fait que répercuter au Dr Malachie Manaouda les Hautes instructions de Monsieur le ministre d’Etat, Secrétaire général de la Présidence de la République. Une chose est sûre, le gouvernement a parfaitement managé la crise Covid puisqu’il n’y a eu quasiment aucun malade au Cameroun.

Le fait qu’il ait dépensé pour prévenir un désastre sanitaire montre l’importance qu’il attache à la bonne santé des citoyens du pays. A présent, espérons que les compétitions sportives puissent se tenir et que les camerounais puis- sent encore une fois « garder la coupe à la maison ».

Source: camer

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Related Articles: