0

Cybercriminalité : la page Wikipédia de CamerouWeb victime d’attaques

Wikipedia Attaque Jéhu Nicolas Konda Yansa, l'homme derrière l'attaque de la page Wikipédia de CamerounWeb

Mon, 3 May 2021 Source: www.camerounweb.com

La page Wikipedia du site d'informations Camerounweb.com fait l' objet d' attaques cybernétiques depuis plusieurs semaines. Les informations publiées à propos du journal en ligne sont systématiquement supprimées et remplacées par des textes diffamatoires et erronés. Ces multiples atteintes à l'image du journal sont l'initiative d'un Camerounais de la diaspora dénommé Jéhu Nicolas Konda Yansa qui opère sous le pseudonyme « Score Beethoven ».

Sur demande des Camerounais de la diaspora, le site d'informations CamerounWeb a été doté d'une page Wikipédia. L'historique du journal, sa vision, son fonctionnement ainsi que les défis auxquels il est confronté sont entre autres les informations qui étaient disponibles sur cette page. Tous ces contenus sont supprimés par le Camerounais Jéhu Nicolas Konda Yansa

et sont remplacés par des propos dégradants et diffamatoires.

Cliquer ici pour visualiser la page originelle attaquée

CamerounWeb est présenté comme un site de plagiat par Konda Yansa dès le début de sa présentation. « Régulièrement accusé de plagiat par d'autres organes de presse créant du contenu, ses bulletins sont souvent des reprises de publications sur les réseaux sociaux et diffusés sans analyses ni filtres », écrit Konda Yansa.

Plus loin, il fait croire aux internautes que le site CamerounWeb n'a pas de journalistes et ne reprendrait que des contenus publiés sur d'autres sites. Toutes ses informations sont fausses puisque la même l'intéressé dans le même texte, reconnaîtra que Paul Chouta et Emmanuel Vitus sont des journalistes de CamerounWeb.

Décrit par Reporter Sans Frontières comme un des "pays les plus dangereux pour l'exercice du journalisme sur le continent", le Cameroun occupe la 135è place au classement mondial de la liberté de la presse 2021. Pour des raisons de sécurité et depuis le début du feuilleton judiciaire de son journaliste Paul Chouta, le journal en ligne n'affiche plus l'identité de ses journalistes et correspondants. Une partie de la rédaction a été délocalisée vers d'autres pays des raisons sécuritaires. En plus d'avoir bourré la page Wikipedia de CamerounWeb de fausses informations, Score Beethoven a fait poser des bandeaux sur cette dernière pour dénoncer des contenus « promotionnels rémunérés ».

Ne comprenant pas les motifs de l'acharnement dont cette page est victime, certains contributeurs volontaires de Wikipédia n'ont pas caché leur surprise.« Le média est accusé de plagiat tout au long de l'article. Je ne vois pas en quoi c'est promotionnel -> retrait du bandeau associé », avait écrit le contributeur Deansfa le 02 avril 2021.

Ce sont ces informations truquées qui ont été largement relayées par la Camerounaise Calixthe Beyala et d’autres sites d’informations du Cameroun. Jéhu Nicolas Konda Yansa est un Camerounais résidant en Belgique. Ingénieur, il est spécialisé dans la mécanique et le textile. Il prépare actuellement son MBA à Vlerick (Belgique). “Pendant 18 ans, au sein de plusieurs entreprises leaders dans le monde, j'ai dirigé, soutenu et mis en œuvre des projets d'ingénierie, de conseil, de processus, de qualité, etc.

Mes intérêts personnels et mes expériences professionnelles sont axés sur un rendement optimal de la production. Par la maintenance, le suivi de projets techniques et le développement de procédés” écrit-il sur lui.

Pour rendre crédible son projet de nuire à l’image de CamerounWeb, Jéhu Nicolas Konda Yansa créé des pages fictives pour Emmanuel Vitus et Paul Chouta sur Wikipedia. Si pour Paul Chouta il a repris mot pour mot les contenus de la page Wikipedia originelle de CamerounWeb, pour Emmanuel Vitus, il a fait preuve d’une imagination fertile en remplissant la page d’informations erronées.

Le responsable de la rédaction de CamerounWeb a envoyé plusieurs messages au sieur Konda Yansa. Ce dernier n'a répondu à aucun des courriers. Pire, il continue de modifier la page à sa guise ajoutant chaque jour de fausses informations dans le but de saper la notoriété du site Cameroun.

CamerounWeb, un média indépendant

Avec son slogan « démocratisons l'information au Cameroun », CamerounWeb promeut la liberté d'expression et donne la parole à tous les Camerounais sans distinction d'appartenance politique, de sexe ni de religion. Le journal clame son indépendance vis-à-vis des sphères politiques et financières. La liberté de ton de CamerounWeb lui vaut des attaques répétitives. Le site d’informations Camerounweb a été censuré au Cameroun pendant près d’une année (Février 2019 - Janvier 2020) par les autorités du pays pour des raisons qui n’ont jamais été dévoilées.

Censuré dans un premier temps sur toute l’étendue du Cameroun, l’accès au site avait été rétabli sauf pour les abonnés du réseau Orange et Nexttel. Un appel avait été lancé aux responsables desdits réseaux de télécommunications pour le rétablissement rapide du site afin que les Camerounais puissent accéder aux informations qui y sont publiées sans entrave conformément à la Constitution de 1996 et à l’article 9 de la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) qui garantissent la liberté d’expression et l’accès à l’information

En 2018, un an après son lancement en tant que site de production de contenu en français, CamerounWeb est classé comme le premier site d'information du Cameroun et occupe le dixième rang des sites les plus visités au Cameroun derrière Google, Facebook et YouTube selon le classement Alexa

Source: www.camerounweb.com