2

Déguerpissement des Sawa à Dikolo : Boris Bertolt s’en prend à d’Elimbi Lobe

Elimbi Lobe Kamto L’affaire de déguerpissement au lieu dit Bali Dikolo prends des tournures politiques

Fri, 27 May 2022 Source: www.camerounweb.com

• L’affaire de déguerpissement au lieu dit Bali Dikolo prends des tournures politiques

• Une marche pacifique a même été organisée à cet effet.

• Boris Bertolt critique Elimbi Lobe pour son silence dans cette affaire

L’homme politique Abel Elimbi Lobe est bien silencieux sur la destruction des populations à Dikolo par Bali dans le 1er arrondissement. Le journaliste et lanceur d’alerte Boris Bertolt questionne le silence d’Elimbi Lobe dans cette affaire, lui qui dit lutter pour la cause du peuple Sawa dans une sortie ce vendredi sur sa page Facebook.

« Elimbi Lobe dit qu’on marche quand ? Le 8 août heinnnn … je te donne les mains grand. Mes frères SAWA, même par force vous allez me donner raison dans l’affaire ci. Je vous ai dit ces gens vous entubent. Moi j’ai l’expérience des politiciens et du système de la mafia politique au Cameroun. Vous avez été doublé au calme. Les gars ont pris les ronds et jonglent. Personne ne peut lever officiellement le doigt », écrit-il.

« Car croyez-moi et je vous le dis la main sur le cœur, l’Etat a les documents qui montrent que les chefs et élites SAWA ont décaisse et validé. C’est pourquoi depuis là Yaoundé est calme. Regardez Elimbi. En pleine bataille dans laquelle nous sommes depuis bientôt trois semaines. Pendant les trois semaines il est muet comme une carpe. Les mamans, les jeunes sortent manifester », a-t-il ajouté.

« Lui il reste chez lui et le jour où il parle c’est pour annoncer une manifestation le 8 août. C’est à dire dans plus de deux mois. Qui va encore s’occuper du sort des Sawa notamment, des indemnisations dans deux mois ? Qui ? Dans ce pays d’embuscades où les scandales sortent tous les jours. Croyez-moi à ce moment l’État va passer en force car votre ne suscitera plus d’intérêt dans l’opinion. Ces gens sont des roublards. Il n’y a pas plus aveugle que celui qui refuse de voir », commente celui qui a soutenu dernièrement son doctorat en criminologie.

Source: www.camerounweb.com