3

Dernière Minute : Paul Biya envoie le Colonel Bamkoui à la retraite

Biya Et Bamkoui Le Colonel Bamkoui et Paul Biya

Thu, 23 Jun 2022 Source: www.camerounweb.com

• Le Colonel Bamkoui ne sera pas Général

• Le président de la République a récemment signé un décret mettant à la retraite certains personnels officiers des forces de défense

• Le Colonel prend sa retraite le 03 avril prochain



Tout portait à croire que le célèbre Colonel Camerounais Joël Émile Bamkoui, chef de division de la sécurité militaire au ministère de la Défense, pourrait passer au grade de Général. Il se dit d'ailleurs qu'il carressait ce rêve. Que non! Le président de la République Paul Biya a tranché. Il finira Colonel.

En effet, dans le décret Nº2022/206 du 07 juin 2022 portant mise en retraite pour limite d'âge de grade et versement dans la réserve mobilisable de certains personnels officiers de défense que la rédaction de camerounweb.com a consulté, Paul Biya a décidé d'envoyer en retraite une trentaine d'officiers supérieurs des corps de la gendarmerie nationale, de l'armée de l'air et de la marine nationale. Parmi ces officiers, figure le Célèbre Colonel Joël Émile Bamkoui. Il va en retraite le 03 avril 2023, soit dans 10 mois. Il aura alors 68 ans cette année là. Mais, il faut préciser qu'il a tout de même été versé dans la réserve mobilisable jusqu'au 03 avril 2026, soit pour une période de 3 ans à compter de la date de la prise de retraite. C'est-à-dire qu'il va continuer de toucher son salaire normalement jusqu'à la fin de la période mobilisable qui est de 3 ans. Cependant, le Colonel Bamkoui restera en attente d'un appel imminent de son administration même si officiellement il sera en retraite.

Cette nouvelle va certainement réjouir certains Camerounais qui n'apprécient pas le Colonel Bamkoui qui ne fait pas l'unanimité au sein de l'opinion publique. On pense ainsi à l'activiste Sébastien Ebala, au journaliste en exil Michel Biem Tong, à l'universitaire Fridolin Nke etc qui ne cachent pas leur colère vis-à-vis du Colonel.

Biographie

Emile Joël Bamkoui est un officier supérieur de la gendarmerie nationale camerounaise. Il est chef de division de la sécurité militaire au ministère de la Défense. Il est né le 2 avril 1965 à Bafia]. Il est spécialiste du renseignement et de la stratégie-défense.

En activité à Douala en 2008, il est chef d’escadron du Groupement de gendarmerie du Wouri en 2009. Il est jugé et brievement mis en prison pour la mise à mort d'un officier de police. Il est enseignant associé au Centre de recherche stratégie-défense de l'université de Yaoundé II.

Des chroniqueurs lui créditent d'avoir fait baisser la violence à Douala. Il est réputé actif dans la lutte contre les activistes. Il est aussi régulièrement accusé par plusieurs activistes camerounais d'actes de tortures, tels l'universitaire Fridolin Nke[11], l'activiste Sébastien Ebala, le journaliste Michel Biem Tong.

Emile Joël Bamkoui est auteur de : La corruption en Afrique subsaharienne : enjeux géopolitiques et sécuritaires d'une économie transnationale - Crime organisé et menace globale, 176 pages.

Source: www.camerounweb.com