0

Dodo Ndoke assassiné : les services de renseignement confirment, quelqu'un fait le ménage

Ndoke GDodo Le ministre Gabriel Dodo Ndoke aurait été empoisonné

Wed, 25 Jan 2023 Source: www.camerounweb.com

Selon toute vraisemblance, le regretté ministre des Mines et du Développement technologique Gabriel Dodo Ndoke a été assassiné. L’homme politique était bien portant quand subitement nous avons appris la nouvelle de son décès.

Dans un premier temps, c’est la thèse d’un malaise foudroyant qui a été évoquée. Puis ensuite, des débuts de réponses issues d’une autopsie ont commencé par faire envisager que l’autorité Gabriel Dodo Ndoke ait pu être tué par des hommes non encore identifiés.

Il y a quelques jours maintenant, nous avons appris le décès de Gabriel Dodo Ndoke à l’hôpital de la Caisse qui se trouve dans la capitale Yaoundé.

L’informateur dont nous tenions la mauvaise nouvelle a affirmé que « les premiers signes de malaise débutent aux environs de vingt-trois (23) heures et Gabriel Dodo Ndoke est conduit conscient à l’hôpital de la Caisse ».

Mais malheureusement « vers minuit pendant qu’il est pris en charge par le personnel médical, son état s’aggrave et il est victime d’un arrêt cardiaque. Toutes les tentatives des médecins pour le réanimer ne donnent aucun résultat et c’est très tôt le matin qu’il rend l’âme ».

Quelques heures après cette info, d’autres nouvelles ont commencé par fuiter, faisant état d’un possible meurtre. Gabriel Dodo Ndoke ne serait pas aimé par certaines personnes puissantes qui lui auraient fait consommer du poison.

Celui qui a été nommé par décret présidentiel le 04 janvier 2019 n’a présenté aucun signe qui le laissait indiquer tout de suite. Son foie et son intestin auraient explosé d’après le lanceur d’alerte Boris Bertolt.

C’est le même homme qui nous apprend aujourd’hui que Gabriel Dodo Ndoke, nouvellement président du Conseil d’administration de l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI), a été tué comme le confirment les services de sécurité.

Pour reprendre identiquement ses mots, le journaliste dit que « selon les services de sécurité et de renseignement, le ministre des Mines Gabriel Dodo Ndoke aurait été assassiné ».

En effet, « les conclusions des premières enquêtes des services de sécurité et de renseignements tendent à confirmer la thèse de l'empoisonnement du ministre des Mines décédé, Gabriel Dodo Ndoke », complète-t-il.

Paul Biya est forcément déjà au courant, lui qui voulait promouvoir Gabriel Dodo Ndoke à un poste plus grand lors du prochain remaniement ministériel, va devoir trouver un plan B.

Source: www.camerounweb.com