0

Drame au Cameroun : un nouveau cas Foé s'est produit, un joueur meurt sur un terrain de football

Marc Vivien Foe Portrait Mgangoum Michael a évité un autre cas Foé.

Tue, 9 Aug 2022 Source: www.camerounweb.com

Il y a quelques jours, in-extrémis, le Cameroun a évité de justesse un autre cas Foé grâce à un arbitre médecin. Sur un terrain amateur au Cameroun, deux (02) adversaires se sont violemment heurtés alors qu’ils avaient sauté pour chercher la balle dans un duel aérien. Le choc a été terrible pour l’un des joueurs qui est fortement mal tombé, visage contre le sol.

Celui-ci a immédiatement perdu connaissance et était en train de prendre un virage dangereux vers la mort. L’arbitre pas très éloigné de l’action brutale – comme il leur est demandé par les règles qui régissent leur fonction – a instantanément couru vers le joueur.

L’officiel du match l’a tourné pour lui permettre d’abandonner sa position face contre terre et de respirer. Mais encore, l’arbitre a fait des signes de main rapides aux soigneurs pour qu’ils arrivent sur le terrain sans plus attendre longtemps.

Par ailleurs, il a également commencé par essayer de le maintenir en vie en lui tirant la langue de la bouche. C’est ce que recommandent les professionnels de santé dans ces genres de situation, autrement dit, lorsqu’une personne est en train de perdre connaissance.

Les coéquipiers et les adversaires se sont aussi approchés du joueur au sol pour s’enquérir de ses nouvelles. Certains supporters se sont en outre dépêchés pour venir voir ce qui se passait réellement et qui avait l’air si inquiétant.

La réactivité de l’arbitre Mgangoum Michael, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a sauvé en fin de compte le joueur qui se fait surnommer Lionel Messi.

Ce dernier a eu le choc avec Ibrahim Mouiche lors du match de Ligue régionale de l’Ouest entre l’AS Menoua et Volcan du Noun mercredi le 27 juillet 2022, comme le renseigne Allez les Lions sur Twitter.

Mgangoum Michael a évité un autre cas Foé.

Mais ce ne fut pas le cas pour NEME NDZENGUE LANDRY, ce fils du village Nkol Essono par Batchenga s'en est allé, laissant ses amis et sa famille dans les pleurs, rapporte Lopaire des enfants.

La scène surréaliste s'est déroulée au stade municipal de Batschenga dimanche dernier. Ce jeune homme s'est écroulé en plein stade de football. Pris d'un malaise il a passé l'âme à gauche.

Source: www.camerounweb.com
Related Articles: