0
General News Tue, 28 Jan 2020

Elections 2020: le RDPC accusé de corruption à Monatélé

La course pour les élections législatives et municipales du 9 février à effectivement démarré le 25 janvier 2020. À seulement deux jours de campagne, l’on enregistre déjà des flops.

Selon notre confrère de Cameroon-info, le parti au pouvoir, le RDPC est épinglé dans une affaire de corruption dans le département de la Lékié, région du Centre. D’après des sources à notre confrère, le RDPC est accusé de corruption par Denis Emilien Atangana, tête de liste du parti FDC pour les municipales.

Ce dernier déclare qu’après « avoir refusé la somme de 50 millions de FCFA pour le retrait de la liste du FDC aux élections municipales à la commune de Monatélé », le RDPC a décidé de « corrompre » certains membres de sa liste. « Heureusement que sur le plan juridique, aucune démission n’est valable après dépôt de la liste à ELecam. Ridicule le RDPC » indique-t-il.

Approché par notre confrère, un responsable du parti au pouvoir à Monatélé parle d’accusations calomnieuses et distractives avec aux commandes, un « anonyme en mal de popularité ».

Source: lebledparle.com