0

Encore quelques jours pour l’exécution de la sénatrice de Biya ; Etoudi toujours silencieux

Elizabeth Regina Mundi.jpeg Ils réclament la libération de leurs camarades capturés

Fri, 13 May 2022 Source: www.camerounweb.com

• Regina Mundi est toujours aux mains des Ambazoniens

• Ils réclament la libération de leurs camarades capturés

• La sénatrice sera exécuté si Etoudi ne réagit pas



La sénatrice Regina Mundi est toujours aux mains des preneurs d’otages. Elle a été kidnappée en fin avril dernier à Bamenda. Les ambazoniens réclament une forte rançon pour la libérer.

Ils réclament notamment la libération de 75 de leurs membres arrêtés par Etoudi. Ils ont même donné au régime de Paul Biya jusqu’au 20 mai prochain, délai de rigueur pour qu’ils puissent réagir à leur demande.

Jusque-là, Paul Biya et son gouvernement n’ont pas réagi à la demande des ambazoniens.

Il reste encore 7 jours pour que les ambaboys passent à l’action. L’entourage de la sénatrice de Biya est pris de peur. Les femmes des régions anglophones ont appellé à la libération de Regina Mundi. Elles ont rendu public un communiqué à cet effet.

« Alors que Regina Mundi est toujours en captivité, le Groupe de travail des femmes du Sud-Ouest et du Nord-Ouest joint sa voix à d’autres pour plaider en faveur de sa libération, au nom de notre humanité et de notre identité communes », a écrit la Task Force dans un communiqué.

La date d’exécution de la sénatrice de Biya déjà fixée au cas où Etoudi ne réagit pas

Régina Mundi, la sénatrice de Paul Biya est toujours aux mains des preneurs d’otage. Elle a été capturé en fin de mois d’avril. Les hommes armés demandent une forte rançon pour sa libération.

Dans une courte vidéo que la victime a lu elle-même sous la pression des ambazoniens, on apprend que ces derniers demandent la libération de 75 de leurs membres détenus par le pouvoir de Yaoundé.

Les Ambazoniens ont annoncé il y a quelques heures que si Paul Biya et son entourage n’ont pas réagi à leur demande, ils devront exécuter la sénatrice.

On en sait un peu plus. Les Ambazoniens ont choisi la date du 20 mai prochain pour passer à l’action si Etoudi est resté inactif et insensible à leur demande.

Le 20 mai est une journée que le Cameroun célèbre pour l’Unité de ses fils. La célébration de cette journée avait été suspendue il y a deux années à cause de la pandémie de la covid-19.

Mais les Ambazoniens avaient déjà lancé un ultimatum au régime de Biya. Il avait annoncé qu’il ne souhaiterait aucune célébration sur leur territoire.

L’affaire devient très redoutable avec l’annonce des Ambazoniens. Le sort de Régina Mundi est désormais entre les mains du régime de Paul Biya. Des sources proches du président indiquent malheureusement qu’il n’a pas été mis au courant de l’affaire.

Source: www.camerounweb.com