1

Etoudi : un nouveau scandale éclabousse, les vieux démons resurgissent

Paul Biya Olembe Paul Biya à Olembé

Wed, 23 Nov 2022 Source: www.camerounweb.com

Manifestement, le scandale de l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations CAN 2021 au Cameroun est loin de trouver son épilogue. Alors que le dossier du stade ou du Complexe du même nom est toujours entier, l’on apprend que plusieurs prestataires sont restés sans payement jusqu’à présent. C’est ce qui ressort d’une nouvelle publication du lanceur d’alerte Boris Bertolt.

« L’histoire commence en 2021, quand le DGSN, Mbarga Nguele appelle plusieurs entreprises pour accompagner la DGSN, dans l’organisation de la CAN, à savoir fournir les matériels roulant, de circulation, et équipement de sécurité. Ces entreprises ont d’abord refusé, connaissant le Cameroun, ils ont exigé les paiements », souligné le lanceur d’alerte.

« Le DELEGUE GENERAL, les a convoqués et suppliés de faire confiance au chef de l’Etat car ils seront payés. Le père MBARGA NGUELE a plaidé auprès de ces entreprises d’aider le Cameroun à organiser sa CAN. Les rassurant que la TASK FORCE s’occupera des paiements. Plusieurs entreprises, dans le souci de d’accompagner la DGSN dans l’organisation de cette Can et de croire à la sagesse du père Mbarga Nguele. Les entreprises françaises, libanaises, camerounaise, sud-africaines ont décidé de livrer les matériels à la DGSN », a révélé Boris.

Seulement, ces démarches n’ont pas porté de fruit et c’est toujours le statu quo

«Jusqu’à présent depuis novembre, décembre 2021, aucune entreprise n’a été payé. Plusieurs démarches, même auprès de leurs ambassades. des voyages multiples au Cameroun, rien. C’est un jeu de ping-pong entre la DGSN et le Ministère des finances. Le matériel a déjà été utilisé, mais l’argent a disparu entre la DGSN, la Task Force et le Ministère des finances », précise le lanceur l’alerte.

Source: www.camerounweb.com