0

FECAFOOT : Samuel Eto’o Fils envoie une nouvelle pique à ses détracteurs

Samuel Eto Ghana Les détracteurs de Samuel Eto'o Fils ne décolèrent pas

Thu, 25 Aug 2022 Source: www.camerounweb.com

Les détracteurs de Samuel Eto'o Fils ne décolèrent pas et semblent être résignés à mettre les bâtons dans les roues du président de la Fédération Camerounaise de Football.

L'un de ses détracteurs, Abdouraman Hamadou Babba ne veut donner aucun répit à Samuel Eto’o. Suite à la décision du Tribunal Arbitral du Sport qui a mis fin à l’affaire opposant la Fecafoot aux membres de l’Assemblée générale de 2009, le président de l’Etoile Filante de Garoua a aussitôt sorti les flèches.

Ce dernier a entrepris de faire un autre saisine au Tribunal Arbitraire du Sport. Il n'est pas convaincu jusqu'à lors de la compétence de Samuel Eto'o.

La réaction d'Eto'o après l'annonce est simple et en 3 mots. « DIEU EST AMOUR », a écrit le président de la Fécafoot après l'annonce de sa victoire. Mais quelques heures plus tard, il a refait un autres déclaration pour envoyer un message à ses détracteurs.

« Dieu est entrain de guider mes pas dans la gestion de cette Fecafoot qui a fait couler beaucoup d’encres et de salives. L’argent de la coupe du monde revient aux acteurs du football et aux infrastructures. Les présidents des clubs m’accompagnent pour aller proposer leurs équipes aux milliardaires qataris tout comme le PSG en France. Ceux qui négocieront bien n’auront plus assez de problèmes au sein de leurs clubs. Les joueurs seront bien payés, le professionnalisme prendra son entrain au sens propre du terme » a déclaré Samuel Eto'o avant de poursuivre : « Le Cameroun pourrait faire jouer des jeunes comme Lionel messi dans dynamo de Douala ou dans Canon de Yaoundé en effet c’est de ça il s’agit. Le transfert d’un grand joueur c’est 75% question d’argent et non le niveau de l’équipe. Je ne suis pas venu dormir je suis venu donner des chances au football de mon pays » lit-on chez le confrère Actu Cameroun.

Il envoie ainsi une nouvelle pique à ses détracteurs ainsi qu'aux amoureux du ballon rond au Cameroun.

Revirement : Bruno Bidjang chante la gloire de Samuel Eto’o

Bruno Bidjang retourne sa veste. Le journaliste de Vison 4 a décidé de ne plus critiquer le président de la Fédération camerounaise de football après son éclatante victoire au Tribunal arbitral du sport (TAS) dans l'affaire qui oppose la FECAFOOT à certains membres de l'Assemblée général de 2009.

« Je fais partie des gens qui ont critiqué Samuel Eto’o parce que je n’étais pas d’accord avec un certain nombre de choses. Mais aujourd’hui, je suis en train de me mettre à l’évidence, qu’on gagnerait davantage à soutenir Samuel. Pourquoi je le dis ? Parce qu’avec la sentence qui vient de tomber au Tribunal arbitral de sport, on se rend compte que Samuel est en train de réussir là où les grands intellectuels de ce pays n’ont pas pu réussir. » , a déclaré Bruno Bidjang dans une courte vidéo publié sur sa page Facebook.

Pour Brun Bidjang, Samuel Eto’o a réussi là ou les plus grands intellectuels du pays ont échoué. Il estime que l’ancien capitaine doit servir de modèle pour la jeunesse camerounaise en quête de repère. « Il y a eu des grands professeurs, des institutionnalistes qui sont passés à la tête du Comité de normalisation de la fédération camerounaise de football ils n’ont pu régler le problème de l’assemblée générale de 2009 qui a créé tant de problèmes à notre football et la gestion de notre football par la fédération. Aujourd’hui, il n’a pas eu besoin d’avoir un an qu’il a résolu le problème. », a-t-il ajouté.

Durant la période des campagnes jusqu’à son élection à la Fédération Camerounaise de Football Samuel Eto’o a essuyé de nombreuses critiques venant de Bruno Bidjang. C’est d’ailleurs dans son émission que le secrétaire général du ministère de la communication avait publiquement humilié le nouveau président de la Fecafoot.

« Samuel Eto’o a entre les mains un objet (Fecafoot) qu’il n’a pas encore la capacité de gérer. Samuel Eto’o ne peut pas donner des leçons de droit à Narcisse Mouelle Kombi (…) La Fecafoot est au-dessus de ce que représente Samuel Eto’o. Il a entre les mains un objet qu’il ne représente pas…Tout ce qu’il a touché après sa sortie des terrains s’est soldé par un échec…s’il insiste pour nommer celui qu’on a vu sur les réseaux sociaux comme annoncé, ça veut dire qu’il n’a rien compris et donc qu’il n’est pas à sa place », avait déclaré Felix Zogo

Source: www.camerounweb.com
Related Articles: