2

Festival de Cannes 2021 : une traumatisante expérience pour Chantal Biya

Chantal Biya Cannes Camerounweb Une traumatisante expérience pour Chantal Biya

Thu, 22 Jul 2021 Source: www.camerounweb.com

• Chantal Biya était au Festival de Cannes

• La première dame n’a pas apprécié le traitement qui lui a été réservé

• Chantal Biya reste puissante à Etoudi


Les internautes ont découvert sur les réseaux sociaux les images de la première dame à la cérémonie de clôture de la 74ème édition du Festival de Cannes. Chantal Biya qui ne se refuse jamais les hommages aurait bien aimé monter les marches de ce prestigieux évènement. Le tapis de rouge, elle ne l’a vu que de loin. D’après les révélations du journal le Messager de ce 22 juillet 2021, la première dame du Cameroun a été snobée par les organisateurs de l’évènement.

« Les usages ont visiblement été foulés au pied et le séjour de celle qu'on appelle pompeusement "la mère de la Nation" a viré à une vulgaire ballade sur les lieux de l'évènement (...) Dans les normes, lorsqu'une personnalité importante arrive à Cannes, quand bien même ce serait à la dernière minute, on le signale à l'organisation du festival qui a un service dédié aux invités de marque. Si l'invité est désiré (c'est à dire le bienvenu ndlr), le processus de prise en charge du festival se met en branle et essaye de satisfaire aux désirs de l 'invité et le festival essaye d'en tirer un maximum pour sa communication », indique le journal.

Les organisateurs du Festival de Cannes ne souhaitent vraisemblablement pas associer l’image de marque de leur festival à l’épouse d’un président africain décrié par sa population. En effet au moment où Chantal Biya se baladait comme un banal individu à Cannes, des centaines de Camerounais s’étaient mobilisés à Genève pour dénoncer la présence de son mari Paul Biya à Genève.

Toujours puissante

La mésaventure de Cannes n’enlève pas à la première dame, sa puissance. Une bonne partie des membres du gouvernement camerounais serait désignée par l’épouse du président de la République. Chantal Biya est la pièce maitresse du régime. Elle maitrise tout le monde aussi bien à la présidence de la République que dans les différents ministères.

« Elle est crainte par tout le monde. Y compris les faucons de l’appareil. Discrète, elle réussit contre vents et marées à maintenir pendant 10 ans, Ferdinand Ngoh Ngoh, secrétaire général de la présidence de la République. Le plus long règne d’un SGPR sous Paul Biya. A travers lui qui détient la délégation permanente de signature, elle peut faire passer ses pions et son agenda.

Plusieurs membres du gouvernement lui doivent leur nomination. Parmi eux, le très incompétent Bidoung Kpwatt allias « Mini pam pam chaud gars ». La très folklorique et controversée, Célestine Ketcha Courtès. Où encore le très discret ministre, directeur adjoint du cabinet civil et homme de main des affaires secrètes, Owalski Baboke », révèle Boris Bertolt.

Source: www.camerounweb.com