4

Financement de la campagne: des révélations troublantes sur Maurice Kamto

Victoire Kamto Mourir Maurice Kamto aurait été financé par des réseaux occultes

Thu, 1 Nov 2018 Source: agora-mag.net

Des réseaux occidentaux comme Georges Soros, opérateurs économiques et prisonniers de luxe. Ce sont ceux, cités comme des soutiens ayant fait la force financière du MRC.

Alors que certaines formations politiques ayant pris part à cette élection et qui n’ont pas pu déposer la caution pour concourir, végètent, broient du noir, cherchant péniblement à trouver des financements, d’autres auraient facilement obtenu des soutiens, parfois douteux, crachant ainsi sur le financement délivré par le « Ministère de l’Administration Territoriale » (MINAT).

« A en croire certaines informations, des partis politiques de l’opposition parmi lesquels le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun auraient reçus des financements occultes de certaines officines, dans le cadre de la campagne présidentielle 2018 », révèle une source.

LIRE AUSSI: Rapprochement avec Cabral Libii: Wilfried Ekanga déballe tout!

« Des informations qui circulent dans les coulisses, Maurice Kamto aurait reçu une avalanche de soutiens financiers, entre réseaux occidentaux, opérateurs économiques et prisonniers de luxe. Des montants sont cités à l’instar d’une banque bien connue (le MC2) bien établie au Cameroun qui, via son promoteur, aurait déboursé près de 900 millions de F CFA pour soutenir le MRC, des réseaux occidentaux qui auraient déboursé près de 300 millions de F CFA, les opérateurs économiques qui auraient versé 300 millions en guise de soutien, et des prisonniers de luxe qui auraient contribué à près de 500 millions de F CFA ». Confie la même source.

L’intérêt des prisonniers de luxe

Faire tomber le Président Biya par tous les moyens. Tel était le sombre dessein des soutiens du candidat du MRC, tapis pour certains dans l’ombre. Les prisonniers de luxe, nombreux parmi eux, ont espéré qu’en finançant la campagne, la victoire de l’opposition leur aurait permis d’espérer retrouver la joie que procure la liberté. Dans les mailles de la justice depuis quelques années déjà, certains ne savent pas encore le sort qui leur est réservé.

La manœuvre était toute simple. S’autoproclamer vainqueur du scrutin et provoquer par cette attitude les pouvoirs publics qui, engagés à assurer la sécurité des personnes et des biens au cours de ce scrutin, pour en assurer la bonne tenue, allaient via les forces de maintien de l’ordre et de sécurité, faire rétablir l’ordre et la discipline.

LIRE AUSSI:Réélection de Biya: les raisons de la position critique de Mgr Kleda (enfin) connues

C’est dans ce cafouillage que les différentes milices entretenues par Maurice kamto et ses soutiens allaient entrer en scène en semant le trouble au sein de la population. Trouble malicieusement attribués aux forces de maintien de l’ordre et de la sécurité, question d’attirer l’attention des pays occidentaux.

Le chapitre du financement de Maurice Kamto et de son plan de déstabilisation du Cameroun est loin de connaître son épilogue. D’autres têtes et d’autres révélations troublantes seront mises à la disposition des services compétents pour meilleure exploitation et inéluctablement.

Source: agora-mag.net
Related Articles: