4

Fisc contre Amougou Bélinga: 'dame Nvogo avait toutes les cartes pour rentrer chez elle'

Emelie Mvo.png Émeline Nvogo a été envoyée en prison

Sat, 21 May 2022 Source: Week-Infos 21 mai 2022

L'affaire opposant le fisc camerounais à Amougou Bélinga se complique pour la chef de Centre des Impôts du Centre II. Dans un article publié ce samedi 21 mai par Week-Infos, nous apprenons que la fonctionnaire de l'administration fiscale avait toutes les cartes en main pour rentrer chez elle. Mais elle s'est embourbée en maintenant une version des faits qui la conduisent tout droit en pris aujourd'hui. Ci-dessous, les détails de l'affaire .

---

WEEK INFOS peut confirmer que jusqu'à jeudi matin, dame Émeline Nvogo, chef de Centre des Impôts du Centre II avait toute les cartes pour retourner chez elle après son entrevue avec le juge d'instruction. Les mêmes sources soutiennent que le cas de Mme Nvogo s'est corsée devant le magistrat lorsqu'elle a opté pour ligne de défense le dilatoire ou la fuite en avant " Alors que les preuves de corruption, d'extorsion de fonds et d'escroquerie étaient assez flagrantes contre elle, elle a plutôt essayé d'accuser le patron du groupe l'Anecdote de tous les maux."

Emeline Nvogo, après avoir nié toute rencontre avec le Jean Pierre Amougou Belinga, réfuté tout échange téléphonique, va finalement éclaté en sanglots et tout avoué. Malheureusement, le mal était déjà fait. Le patron du groupe l'Anecdote face à l'attitude de dame Nvogo avait déployé toute son énergie pour rassembler les preuves irréfutables. Selon nos sources, c'est tout aussi bien peiné que le patron du groupe l'Anecdote a vécu la suite, le placement en détention provisoire de l'épouse d'un distingué confrère de la CRTV dont il appelle " Mon petit frère".

Dans les détails de cette histoire, les langues se délient dans l'entourage de cette inspectrice des Impôts. Sous cap, plusieurs personnes dénoncent son train de vie, tout comme son caractère que l'on dit " trempée". Un conseil fiscal explique à WEEK INFOS que cette affaire a pris la tournure actuelle tout simplement parce que la femme a " eu le gros cœur".

Demander 500 millions de FCFA à un opérateur économique, il faut le faire " Elle a pensé que comme il s'agit de Amougou Belinga, réputé être très généreux, elle allait empoché ce pactole. Avec 500 millions de fcfa, elle aurait même demandé sa retraite anticipée.

Source: Week-Infos 21 mai 2022