Actualités

Sport

Business

Culture

TV / Radio

Afrique

Pays

Franck Biya au sénat : la grosse trahison de Paul Biya à Marcel Niat, la succession enclenchée (Vidéo)

Video Archive
Dim., 19 Mars 2023 Source: www.deviantgeeks.com

Paul Biya aurait-il trahi son ami de toujours ? Il faut savoir qu'au Cameroun, le Sénat est composé de 100 sénateurs renouvelés intégralement tous les cinq ans. Chacune des 10 régions du Cameroun est représentée par dix sénateurs dont sept élus par un collège électoral composé des membres des conseils municipaux et régionaux, soit 70 sénateurs élus. Les trois sénateurs restants de chaque région sont nommé par le président, soit trente sénateurs.

Le Sénat représente les collectivités territoriales décentralisées (les communes et les régions). Le Sénat se doit pour mission d'adopter les lois, d'apporter des amendements ou de rejeter des textes soumis à son examen.

Par ailleurs, l’alinéa 2 du paragraphe 4 de l’article 6 de la loi n° 2008/001 du 14 avril 2008 modifiant et complétant la loi constitutionnelle du 16 janvier 1996 confie au Président du Sénat la mission d'exercer l'intérim du Président de la République en cas de vacance de celui-ci pour cause de décès, de démission ou d’empêchement définitif et ce jusqu’à l’élection d'un nouveau Président de la République. Ainsi, après les élections du 12 mars dernier, Emmanuel Franck Biya est pressenti pour siéger au sénat et même en prendre la tête d'après des indiscrétions.

Alors que le sénat est depuis des années présidé par Marcel Niat Njifenji, Paul Biya songera à court-circuiter ce dernier en plaçant son fils ainé en vue d'une succession par intérim au cas où cela s'avérait nécessaire. Une théorie expliquée par Michel Biem Tong dans cette vidéo.

Source: www.deviantgeeks.com
Related Articles: