0
Menu
Infos

Guerre au NOSO : le RDPC se félicite de l’évolution de la situation

Femme Rdpc 2021 Le RDPC se félicite de l’évolution de la situation

Thu, 10 Jun 2021 Source: www.camerounweb.com

• Jean Nkuete félicite Biya pour la gestion de la crise au Noso

• Il invite tous les protagonistes de la crise à rejoindre le camp de la paix

• Les propos de Jean Nkuete contrastent avec la réalité sur le terrain


Le règlement de la crise sécuritaire au Nord-Ouest et au Sud-Ouest du Cameroun est sur la bonne voie d’après Jean Nkuete, secrétaire général du comité central du RDPC. Dans un communiqué rendu public le 09 juin, il félicite le président de la République Paul Biya pour ses actions engagées pour mettre fin à la guerre dans cette région anglophone du Cameroun. Les initiatives du chef de l’Etat portent ses fruits d’après Nkuete.

« Dans ce contexte difficile, le Secrétaire Général du Comité Central réaffirme le soutien du RDPC aux actions énergiques impulsées par le Président de la République, Son Excellence Paul BIYA, et mises en œuvre par le Gouvernement pour le retour à la paix totale dans les régions de notre pays en proie à des crises sécuritaires dont la gravité se résorbe, fort heureusement, progressivement et sûrement. A cet égard, il invite à nouveau nos compatriotes des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest de l’intérieur et de la diaspora à rejoindre le camp de la paix et à participer à l’effort spécial de développement des deux régions poursuivi par le Gouvernement de la République, avec le concours des partenaires internationaux », peut-on lire dans le communiqué.

Les déclarations du SG du comité central du RDPC contrastent avec les réalités sur le terrain. La guerre au Noso s’intensifie au jour le jour et les assassinats de civils n’émeuvent plus personne.

Les sécessionnistes exécutent un proche parent de Joseph Dion Ngute

Un proche parent du Premier Ministre Joseph Dion Ngute a été exécuté par balle par des combattants sécessionnistes d’Ambazonie ce mercredi 02 juin 2021 dans le département de Mbonge, région du Sud-ouest.

Selon une source locale jointe par la rédaction de camerounWeb, Israël Kombe a été tué dans le village de Marumba par des sécessionnistes qui l’accusent « d’avoir été un espion et d’avoir travaillé avec les administrateurs locaux pour fragiliser le mouvement de villes fantômes ».

Son véhicule 4X4 a été incendié par les sécessionnistes. Pour l'heure aucun groupe sécessionniste n'a revendiqué cet assassinat.

Le message des services secrets indépendants du NOSO à l’Ouest

Les services secrets indépendants du NOSO (SSIN) sont une nouvelle organisation séparatiste basée au Nord-Ouest et au Sud-Ouest du Cameroun. Dans une note en date du 26 mai 2021, ils invitent l’armée camerounaise à quitter l’Ambazonie et à déposer les armes. Dans la même note, ils ont également adressé un message aux populations de la région de l’Ouest. Les services secrets indépendants du NOSO (SSIN) invitent les populations de cette région à tourner le dos à Paul Biya et à la France.

« Biya vous a trompé et vous l'avez rejoint pour combattre et tuer notre peuple. Nous, les Ambazoniens, avons protégé vos pères de l'UPC qui étaient persécutés par la France. Regardez ce que Biya a fait au professeur Maurice Kamto. Vous devez tous unir vos forces avec les habitants du Nord. Arrêtez de vous battre pour Biya. Aux Basaas et aux Douala. Vous ne devez pas rejoindre Biya. Vous devez vous opposer à Biya parce que la France et Biya ne se soucient que des gens du Centre-Sud. Les Ambazoniens ne sont pas vos ennemis », indique la lettre diffusée par le journaliste en exil Michel Biem Tong.

La nouvelle organisation qui ne souhaite pas révéler l’identité de ses membres soutient les attaques régulièrement perpétrées par les Amba Boys contre les positions de l’armée camerounaise Noso. Elle demande cependant aux groupes armés de faire cesser le kidnapping des populations civiles dans la région.

« La République du Cameroun a subi de sérieux coups de la part de courageux Ambazoniens. Nous saluons les efforts de ces braves Ambazoniens (…) Permettez-nous de dire aux Ambazoniens que tous les enlèvements et rançons en Ambazonie doivent cesser immédiatement. Avertissement spécial à ces criminels de Ndop, ceux qui prennent une rançon entre Kumba et Muyuka doivent immédiatement cesser d'attaquer et de menacer les Ambazoniens », lit-on dans la lettre.

Source: www.camerounweb.com

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.