3
General News Sat, 23 May 2020

Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Humiliation internationale : René Sadi se dégonfle face à Alain Foka

Duel Sadi Foka René Sadi renonce au duel face à Alain Foka

Il n’y aura finalement plus de droit de réponse du gouvernement camerounais sur RFI après la sortie de l’activiste Calibri Calibro dans l’émission « Le Débat Africain » d’Alain Foka, a constaté Médiatude.

Selon Alain Foka ce dimanche 17 mai dans « Le Débat Africain », le gouvernement camerounais n’a plus réagi après avoir sollicité via le Directeur de l’observatoire des médias, un droit de réponse pour rétablir la vérité sur les accusations faites par Calibro. Il s’agissait notamment « des propos relatifs aux ‘tentatives d’actes de retournement ourdis par les autorités du Cameroun.» Indiquait Charles Atanga Manda.

« Nous avions prévu commencer cette émission par le droit de réponse accordé au gouvernement camerounais qui avait souhaité répondre aux accusations de tentative de corruption formulées par l’activiste Calibri Calibro, qui était l’un des invités de l’émission consacrée aux lanceurs d’alertes dimanche dernier. Le ministre de la communication qui devait se charger du droit de réponse n’a pas donné suite dans les temps à sa demande. » A fait savoir Alain Foka ce dimanche en fin d’émission.

Une semaine avant, Alain Foka organisait un débat sur les lanceurs d’alertes et activistes africains dont la cause de leur combat est « Transparence, accès aux soins, liberté d’expression, droits de l’homme… ». Il donnait ainsi la parole à Calibri Calibro. Ce que n’a pas toléré le ministère de la communication qui l’a fait savoir à la chaîne française via un courrier transmis au Directeur Afrique de Rfi, Christophe Boisbouvier.

Le MINCOM reprochait au journaliste de Rfi d’avoir construit une émission pour « ‘magnifier’, ‘blanchir’, ‘anoblir’ l’activiste dévoyé et déséquilibré de ‘Calibri Calibro » et souhaitait rétablir la vérité via un droit de réponse. RFI via sa directrice, avait pourtant réaffirmé son accord et proposé au MINCOM d’enregistrer selon sa convenance son droit de réponse avec Alain Foka pour le diffuser le dimanche 17 mai.

Source: mediatudecmr.com

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter