0
General News Tue, 23 Feb 2021

Kribi: mystérieuse réapparition du député Rdpc Martin Oyono

Le Célèbre député iconoclaste du Rdpc qui a disparu depuis trois ans de la scène publique, a été aperçu dans son village natal. Suscitant interrogations et stupéfaction.

Samedi, 18 février 2021, c’est bel et bien Martin Oyono, l’honorable que les villageois de Nko’long et plusieurs personnes parties pour le deuil, voient avec stupéfaction. Un peu comme la résurrection de Jésus-Christ. En chair et en os, marchant sur ses deux pieds sans béquilles ! Martin Oyono assiste à l’inhumation de son frère dans son village natal. Pantalon Jeans bleu, polo, orange, chapeau gris, drapé sur son cache-nez pour être à la . mode du combat contre le Covid19.

Tout au long des rites mortuaires, il va cristalliser toute l’attention du deuil. A un moment, il s’est levé de son fauteuil, traversant la longue place des obsèques, pour s’engouffrer dans sa résidence, et a refait le chemin inverse. La foule de curieux le conduisait du regard. Assis à côté de son épouse, ou debout, on pouvait le voir échanger non sans son gestuel avec les proches. « L’honorable Martin OYONO se porte de mieux en mieux ; il va à son bureau une ou deux fois par semaine », avait rassuré son épouse un jour plutôt, en pleine dédicace de son livre à Kribi.

Le mystère autour de la maladie de l’honorable député

Dans le livre «J’ai vu la détresse» de Félicité Kedy Oyono, l’épouse de l’honorable député, relate les origines mystiques de la maladie. «Les prophéties ont été dites concernant la vie de l’honorable Oyono Martin …C ’était une attaque foudroyante et rapide. Il passa toutes les heures du vol à prier le Seigneur. Il allait de plus en plus mal, l’attaque était sérieuse. Et c’est dans un état au bord de la syncope que l’honorable arriva à la maison. Une semaine après, ce qui avait été programmé dans le spirituel, se matérialisa dans le physique: mon mari fut foudroyé par l’AVC».

Dans la page 108 du livre, l’auteure-avoue avoir reçu des témoignages sur “le complot contre la vie du député dont les prises de. position faisaient presque l’unanimité au Cameroun. «Des adversaires avaient décidé de le tuer. Des hommes sont allés dans un village du Sud Cameroun dont it me donna le nom, consulter son collègue marabout pour cette mission macabre ; il me précisa que la vie de l’honorable était une surprise désagréable pour eux car. ils étaient vraiment décidés à en découdre avec lui», peut-» on lire. «N’eut été la prière, il serait mort», conclut-elle.

L’honorable Martin Oyono reste désormais plus concentré dans son option de vie chrétienne; tellement, » il est assidu aux programmes de son église. Avec son rétablissement progressif, il reprend déjà son travail de courtier en assurance; peut-être qu’avec le rétablissement total de sa santé, il pourra à nouveau se préoccuper des problèmes de tout le Cameroun, lui, le patriote par excellence.
Source: Actu Cameroun