0

Le Minat lance un «serpent affamé» derrière les trublions

Minat Dgsn Camerounweb Le Minat Paul Atanga Nji et le DGSN

Tue, 14 Sep 2021 Source: Le Quotidien N° 678

«Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes?». Au-delà des effets de style, l’on pourrait reprendre ce vers très célèbre de Jean Racine, extrait de la tragédie ANDROMAQUE (1667), à la suite de la mise en garde faite aux fauteurs de trouble, perturbateurs de l’ordre public, en exerçant toutes sortes de violences sur les policiers en tenue de travail et en service.

Au cours d’un point de presse à Yaoundé, le Ministre de l’Administration Territoriale (Minat), Paul Atanga Nji, a promis d’envoyer un «serpent affamé» à tous ceux qui se rendront coupables de tels agissements. C’était en présence du Délégué Général à la Sûreté Nationale (DGSN), Martin Mbarga Nguele.

Depuis quelques jours, il est reçurent de voir certains agents de police pris en grippe par des usagers sur la voie publique. Ces disputes nées des malentendus, finissent parfois par des rixes.

Au parfum de ces dérives sociales qui prennent de plus en plus de l’ampleur, le MINAT a décidé de prendre le taureau par les cornes. Au cours du point de presse conjoint Minat-DGSN, le ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji a condamné, d’entrée de jeu, ces comportements irresponsables qui, selon lui, ont atteint les limites de l’inacceptable.

«Je veux qu’il soit clair qu’un usager, quel que soit son rang social, n’a pas le droit d’exercer des violences contre un agent de police dans l’exercice de ses fonctions», a-t-il martelé avant d’indiquer que les auteurs de ces exactions seront punis conformément à l’article 156 de la loi de 2016 portant code pénal.

Source: Le Quotidien N° 678