0

Lions Indomptables : le problème au sein du vestiaire identifié, gros ménage en vue

Sans Titre 14 Les Lions Pour Bernard Tchoutang, il manque un vrai meneur au sein des Lions indomptables

Sat, 18 Jun 2022 Source: www.camerounweb.com

• Ces dernières semaines ont été le théâtre de plusieurs critiques

Samuel Eto'o et les Lions ont eu pour leur grade

• Pour Bernard Tchoutang, il manque un vrai meneur au sein des Lions indomptables



Ces dernières semaines ont été le théâtre de plusieurs critiques et grognes au sein du vestiaire des Lions Indomptables ainsi qu'à la Fecafoot. Les principales critiques sont à l'endroit du président de la Fédération et ancienne gloire du football camerounais, Samuel Eto'o.

Si ce dernier est sous les feux des projecteurs, c'est surtout parce qu'il a eu un discours rugueux musclé à l'endroit des joueurs après leur décevante prestation il y a quelques jours face aux Hirondelles du Burundi, un match soldé par une victoire sur la plus petite des marques.

Pour le Président de la Fecafoot, le Cameroun mérite mieux, beaucoup mieux. Les prestations doivent vraiment être au Top en vue des échéances qui les attendent au Mondial 2022 au Qatar en Novembre.

Pour Bernard Tchoutang, il manque un vrai meneur au sein des Lions indomptables, un joueur qui donne le ton, un monsieur capable de tonifier, bonifier et éclairer le jeu des Lions Indomptables.

Il a indiqué qu'« au déjà du sélectionneur, c’est aux joueurs d’enclencher la machine sur le terrain pour battre l’équipe adverse. Il manque un vrai meneur au sein des Lions Indomptables. Il faut un joueur qui donne le ton, le sélectionneur doit travailler à cela. A notre époque, il y avait Patrick Mboma et Marc-Vivien Foé qui savaient nous booster ».

L’ancien international Bernard Tchoutang estime aussi que le groupe de Rigobert Song Bahanag souffre d’un déficit de leadership pointant ainsi du doigt les égos au sein de la tanière qui ne font pas avancer le football camerounais.

Carnet noir : Eric Djemba Djemba revient sur les derniers instants de la mort Marc-Vivien Foé

« Je n’oublierai jamais ce qu’il nous a dit dans le bus avant le match : ‘Si quelqu’un doit mourir aujourd’hui, nous mourrons. Nous n’avons pas le droit de perdre ce match parce que j’ai promis à ma femme et à mes enfants que nous irons en finale. Je dois gagner la Coupe de Confédérations », a révélé l'ancien international camerounais Eric Daniel Djemba-Djemba dans l'émission le Vestiaire sur RMC Sport.

Ce milieu de terrain défensif, sélectionné à 64 reprises en équipe du Cameroun, est mort des suites d'un malaise cardiaque survenu au cours d'un match de son équipe nationale face à la Colombie lors de la Coupe des confédérations 2003.

Dans cette interview, Eric Daniel Djemba-Djemba a évoqué les raisons lointaines de la mort du Lion Indomptables : « J’ai été la dernière à lui parler. Il m’a juste dit avant : ‘Eric, je suis fatigué’. Alors je lui ai dit, quand le ballon sortira, nous le dirons à l’entraineur et il te remplacera. Mais il n’y a pas eu une minute. Le ballon était en l’air, il a sauté avec Mario Yepes, avec qui j’ai joué à Nantes. J’ai vu Foé tomber et puis j’ai vu Mario crier : ‘Hey, hey’. On s’est approché de lui et on tout suite su qu’il était mort ».

D'après les informations, la fatigue est à l’origine de ce décès. Puisque les causes officielles de la disparition de Marc-Vivien Foé font cas d’une crise cardiaque provoquée par une malformation congénitale.

Source: www.camerounweb.com
Related Articles: