1
General News Fri, 14 Dec 2018

Makénéné: la ville est sans électricité depuis près de deux mois

Selon des informations qui nous proviennent de plusieurs personnes et qui figurent en bas de la Une du journal, Le Jour dans sa parution de jeudi 13 Décembre 2018, les ténèbres règnent dans la ville de Makénéné depuis près de deux mois, plus précisément dans les quartiers Town Water, Makénéné Centre et Est où les populations broient du noir.

Hier 13 décembre 2018, les populations ont soumis une doléance en vue de rétablir l'électricité dans les quartiers sus cités au Directeur Régional de Eneo avec ampliation au préfet de Nadia, au Maire de Makénéné etc. Dans cette correspondance, ils soulignent que cette situation a déjà causé la mort d'un des leurs et précisent qu'ils sont exposés à un climat d'insécurité insoutenable propice aux agressions, aux actes de vandalisme etc. Ils n'ont pas manqué de déplorer d'énormes préjudices qu'ils subissent, notamment : l'agonie totale des activités économiques dépendant de cette source d'énergie, la baisse considérable du rendement scolaire de leurs enfants etc. Pour finir ils menacent de descendre dans la rue le vendredi 21 décembre 2018 si une solution n'est pas trouvée à ce problème.

LIRE AUSSI: Crise anglophone: Donald Trump donne un ultimatum à Paul Biya

En rappel en mars dernier, la même situation a été constatée à Makénéné-Est où les populations ont passé 60 jours sans électricité sans compter les préjudices qui va avec. C'est grâce à la bravoure de certains leaders de la jeunesse comme William Elvis NGUEKAP, SIMO Magloire et bien d'autres sans oublier le concours de l'autorité administrative que le transformateur défectueux fut remplacé. Comment comprendre que 8 mois après le même transformateur soit à l'origine de la privation de l'énergie sans que cela n'émeuve pas les autorités et Eneo?

Est-ce à dire que ce transformateur était de mauvaise qualité ? Comment comprendre le silence radio des autorités municipales dont le rôle premier est d'assurer le bien-être des populations en leur apportant les commodités de base même par le plaidoyer ? Comment pouvons-nous imaginer que le poumon économique de l'arrondissement de Makénéné soit toujours victime d'une injustice sociale et pourtant les agents du fisc local y font des pieds de grue de jours comme de nuits pour collecter les recettes qui doivent être redistribuées pour assurer le bien-être des populations? Ces questions nous interpellent à plus d'un titre.

LIRE AUSSI: Libération de 289 détenus: Cabral Libii réagit et s’approprie ‘la victoire’

Il se susurre que l'indifférence des autorités et de Eneo serait dû au fait que ces quartiers ont majoritairement voté pour le MRC le 7 octobre dernier.

Source: www.camerounweb.com

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter