0

Manaouda évite de justesse une guerre avec Ngute avant le prochain remaniement

Malachie Manaouda 20211 Manaouda a pris acte de la note de Dion Ngute

Thu, 22 Sep 2022 Source: www.camerounweb.com

• La guerre est évitée de justesse

• Joseph Dion Nguté avait envoyé une note à Malachie Manaouda

• Le ministre prend acte et se plie aux exigences



Il y a quelques jours, le premier ministre camerounais Dion Ngute désavouait son collaborateur, le ministre de la santé publique, Malachie Manaouda.

Dans une note adressée à Manaouda, le premier ministre demandait une action concertée entre le ministère de la santé publique et les autres administrations. Joseph Dion Ngute a demandé donc à Manaouda Malachie d'arrêter le contrôle de conformité des produits alimentaires, d'hygiène et cosmétique aux portes d'entrée du Cameroun. Une véritable guerre qui s'annonçait très rude avant le prochain remaniement ministériel.

Manaouda Malachie a plutôt pris acte de la demande du Premier ministre. Le ministre de la santé a rendu publique une lettre circulaire aux Responsables des Postes de santé aux frontières et aux Délégués Régionaux de la Santé Publique en vue d'arrêter le contrôle de conformité des produits alimentaires, d'hygiène et cosmétique aux portes d'entrée du Cameroun.

« Faisant suite aux Hautes Instructions de Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, qui viennent de m'être répercutées par le Secrétaire Général des Services du Premier Ministre par correspondance n°870/d-8/SG/PM en date du 14 Septembre 2022, j'ai l'honneur de vous faire connaître que la Lettre-Circulaire N*D36 72/LC/MINSANTE/SG/DPS/SDHA du 12 Août 2022 est rapportée. J'attache du prix au respect scrupuleux des instructions contenues dans la présente Lettre-Circulaire », a écrit le ministre.

Il y a quelques semaines, le ministre de la santé rendait publique une note qui interdisait l’importation des produits décapants.

« Faisant suite à la diffusion dans un média étranger, d'un reportage devenu viral sur les réseaux sociaux, présentant des boissons dites 'embellissantes' qui seraient importées et vendues par certains opérateurs économiques camerounais qui attestent, en lieu et place des experts en la matière, de l'innocuité de ces boissons, le Ministre de la Santé Publique, le Dr MANAOUDA Malachie informe l'opinion publique que les substances contenues dans ces boissons telles: le glutathion et l'alpha arbutine, comme évoqués dans ledit reportage, sont des substances vénéneuses dont l'importation, l'exploitation, la vente, l'achat et l'emploi sont encadrées par la loi n°90-035 du 10 août 1990 portant exercice et organisation de la profession de pharmacien », pouvait on lire dans la note.

« A cet effet, les contrevenants aux dispositions de ladite loi, s'exposent aux sanctions prévues par la réglementation en vigueur. Dans le cas d'espèce, il fait observer que les Promoteurs des produits clairement identifiables dans le reportage susmentionné ainsi que d'autres qui manipuleraient ces substances dangereuses, ne sont pas connus de son département ministériel, qui est pourtant le seul compétent, à délivrer une autorisation en la matière », poursuit le ministre.

« En tout état de cause, des dispositions sont prises pour le contrôle des structures qui se livrent à ces activités préjudiciables à la santé des populations et les sanctions exemplaires seront certainement prises sans complaisance. Aussi, en faisant observer que les données scientifiques ne permettent ni de soutenir les allégations marketing contenues dans ce reportage, ni d'en garantir la sécurité d'usage, le Ministre de la Santé Publique en appelle à la responsabilité et à la vigilance des populations qui doivent s'abstenir de consommer de telles boissons susceptibles de nuire gravement à leur santé », avait conclu le ministre Manaouda.

Source: www.camerounweb.com