0

Manka Angwafo : de la Banque Mondiale à l'entreprenariat

Mon, 25 Oct 2021 Source: www.camerounweb.com

Manka Angwafo est une jeune entrepreneure qui œuvre dans l’agroalimentaire au Cameroun. Diplômée en économie et en relations internationales à l’université de Tufts aux Etats-Unis, Manka Angwafo est également titulaire d’un master en « European business » de l’ESCP Europe à Paris. A l’âge de 23 ans, elle rejoint la banque mondiale comme analyste de recherche au bureau de l’économiste en chef.

En 2015, elle fonde Grassland Cameroon, une entreprise sociale qui fournit aux petits producteurs de maïs au Cameroun des solutions pour stocker et commercialiser leurs cultures, mais aussi pour moderniser leurs moyens de production. Grâce à cette initiative, elle a remporté en 2019 les Cartier Women’s initiative Awards, un évènement qui récompense chaque année 21 femmes de toutes les régions du monde.

La jeune Camerounaise décide de se lancer dans l’entreprenariat agricole après avoir rendu visite à sa grand-mère et constaté que celle-ci n’utilise pas les méthodes adéquates. « En rendant visite à ma grand-mère sur sa ferme en 2013, explique-t-elle dans son témoignage pour le concours « Initiative Cartier », je suis sortie dans ses champs et je me suis rendue compte qu’elle avait du mal dans son travail et qu’elle utilisait essentiellement des moyens rudimentaires, causant une énorme perte sur ses revenus », déclare-t-elle. Mais l’expérience de sa grand-mère n’était pas un cas particulier, car la plupart des petits agriculteurs camerounais, dont la majorité sont des femmes, ne peuvent pas vivre de leur travail. Non seulement les pertes sont considérables en raison de l’utilisation de moyens non-adaptés, en particulier pendant la saison des pluies où il est difficile de stocker et de sécher correctement les cultures céréalières, mais ces dernières sont confrontées à des défis financiers afin d’acquérir des équipements agricoles pour améliorer leurs moyens de production.

C’est après cette expérience qu’elle fonde en 2015 « Grassland Cameroon », une entreprise sociale basée à Douala. L’entreprise de la camerounaise crée des infrastructures pour sécher et conditionner le grain de maïs après la récolte. Elle développe aussi une solution qui offre aux agriculteurs un financement pour améliorer leur production. Par l’intermédiaire d’ONG, Grassland Cameroon sélectionne les petits agriculteurs en situation de vulnérabilité et capables de rembourser l’entreprise en céréales et leur offre des prêts. Les remboursements sont effectués au moment de la récolte. Après avoir reçu les restitutions, l’entreprise achète ensuite les 70% restants des récoltes aux agriculteurs, qu’elle vend à des acheteurs industriels. Cela permet aux petits agriculteurs d’augmenter leurs revenus. L’entreprise offre également aux petits agriculteurs une formation en planification de la production, en lutte antiparasitaire, en gestion de l’eau et leur prête également des équipements de production agricole pour leur permettre d’augmenter leur production. Aujourd’hui, l’entreprise a soutient plus de 300 petits agriculteurs camerounais sélectionnés à l’aide d’ONG. L’objectif de la jeune Camerounaise est d’améliorer les moyens de subsistance des agriculteurs ruraux, en augmentant leur rendement et en réduisant les déchets post-récolte.

Source: www.camerounweb.com
Related Articles: