0

Menaces d'Atanga Nji: inquiet, Akere Muna brise le silence et propose

Akere Muna Justice 'Au lieu de nous quereller sur la collecte de fonds, nous devons nous unir !'

Thu, 9 Apr 2020 Source: 237actu.com

L’ancien bâtonnier Me Akere Muna pense que l’heure est à l’union sacrée et non aux querelles sur la collecte de fonds.

Le Cameroun a franchi le cap de 700 malades, infectés au Covid-19, le Ministre de la santé publique parle précisément de 730 personnes qui ont contracté le virus au Cameroun. Face à cette pandémie qui gagne rapidement le terrain au Cameroun, certains acteurs politiques comme Maurice Kamto, se sont engagés dans la mobilisation des fonds pour venir en aide aux populations les plus défavorisées.

Une situation qui a favorisé la sortie du Ministre de l’Administration Territoriale pour rappeler que ces collectes violent les dispositions de la loi du 21 juillet 1983 sur les appels à la générosité publique et le décret du 14 août 1985 sur les conditions d'octroi de l'autorisation d'appel à la générosité publique, indiquant que cette démarche est soumise à son autorisation préalable.

Le super chef de terre, a par ailleurs, invité les banques commerciales et établissements de micro finance où sont domiciliés les comptes dédiés à ces opérations de les fermer immédiatement.

Dès lors, c’est l’état major du MRC tout entier qui s'est lever pour fustiger la sortie du membre du gouvernement. C'est Albert Dzongang, qui ouvre le bal. Dans un pamphlet publié sur Facebook, le conseiller stratégique de Maurice Kamto va fermement dénoncer l'attitude anti-républucaine de Paul Atanga Nj en temps de guerre.

Même son de cloche pour Christian Penda Ekoka, à qui Maurice Kamto a confié la gestion des fonds issus du programme humanitaire « Survie-Cameroon-Survival Initiative ».

L’allié du MRC et président du mouvement « Agir » va déclarer ; « 'ai le sentiment que ce régime ne réalise pas la gravité de la situation. C'est soit l'inconscience soit l'incapacité, les deux conduisant à la même conclusion», indiquant que le MRC ne pas va pas céder à la mise en demeure du ministre Atanga Nji. « Nous n'allons pas déserter le champ de bataille. Nous continuons le combat pour sauver la vie de nos compatriotes. Les fonds collectés sont en sécurité malgré les menaces du MINAT», va assurer Christian Penda Ekoka.

« 700 cas positifs de #COVID19 à ce jour ». Rappelle Akere Muna, « Au lieu de nous quereller sur la collecte de fonds, nous devons nous unir ! L'accent doit être mis sur un système en ligne transparent pour les recettes et les dépenses, et sur les déductions fiscales pour les contributeurs. Ma confiance du peuple ne cesse de s’effriter !», va ajouter l’ avocat candidat à l'élection présidentielle camerounaise de 2018 pour le mouvement NOW,

Source: 237actu.com
Related Articles: