1

Messanga Nyamding a voulu se tirer une balle dans la tête [VIDEO]

Video Archive
Thu, 29 Apr 2021 Source: www.camerounweb.com

Messanga Nyamding a révélé sur le plateau de Equinoxe Tv avoir pensé se tirer une balle sa la tête suite à son affection à Garoua.

Son affectation à l'université de Garoua avait fait couler beaucoup d'encre. Désormais calme et après avoir finalement pris fonction, Prof Messanga Nyamding a confié à Equinoxe Tv avoir pensé à plusieurs scénarios dans la foulée de cette affection. « J'avais trois solutions : ou je prends les armes, ou je me tire une balle dans la tête ou je me soumets », a déclaré Messanga Nyamding.

Au mois de Mars, Messanga Nyamding avait été affecté par la grande surprise à l'université de Garoua. Après une vive contestation, le membre du RDPC avait fini par accepter son nouveau poste, après des pressions venues de son parti. « J'ai choisi par injustice sauvage d'aller à Garoua ».



Messanga Nyamding tient tête aux caciques du régime Biya depuis Garoua

A peine a-t-il pris service au sein de la nouvelle université qui l’accueille que Pascal Charlemagne Messanga Nyamding revient dans la cité capitale politique Yaoundé où il a pris part à une émission télévisée sur une chaîne privée dans laquelle il est régulièrement invité. L’universitaire connu pour son franc parler a honoré à presque tous ses rendez-vous médiatiques du week-end, une semaine seulement après avoir pris fonction à Ngaoundéré.

L’ancien enseignant de l’Iric (Institut des Relations Internationales du Cameroun) a été affecté à l’annexe de la faculté des sciences juridiques et politiques de l’université de Ngaoundéré dans le Nord sur décision du ministre de l’Enseignement Supérieur (Minesup), Jacques Fame Ndongo. C’était le 22 mars dernier. Une décision intervenue après son limogeage à la tête du département de l’intégration et de la coopération pour le développement à (Iric). Cette décision ministérielle avait été perçue comme un moyen de faire taire ce maître de conférences en science politique et en droit privé dont les prises de positions déplaisent à bon nombre de ses camarades du Rdpc (Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais).

Alors que de nombreux observateurs ainsi que le principal concerné parlaient d’une affectation disciplinaire, le Minesup lui, estimait qu’il s’agissait d’une mesure tout à fait légale. «Le Pr Messanga garde ses primes, son salaire, il n’a pas été rétrogradé, il n’a pas été révoqué. Il n’a pas été donc humilié comme d’aucuns le croient. Je ne sache pas qu’un fonctionnaire qui ait été affecté à Garoua ait subi une humiliation ou alors une injustice absolument», avait déclaré le ministre Fame Ndongo au cours d’une interview télévisée au lendemain de la décision.

Quoiqu’il en soit, le message du professeur semble clair. En revenant sur la scène une semaine seulement après sa prise de fonction dans sa nouvelle université, Messanga Nyamding veut montrer qu’il ne peut pas être mis en touche et qu’il est plus que jamais présent sur la scène médiatique camerounaise.

Source: www.camerounweb.com

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.