0
Menu
Infos

Moussa Njoya accuse Paul Biya de paresse

Moussa Njoya CavidGate Il s’agit d’une paresse de l’exécutif selon le politologue

Fri, 11 Jun 2021 Source: www.camerounweb.com

Le président de la République n’a jamais organisé les élections partielles en cas de décès d’un parlementaire

Il s’agit d’une paresse de l’exécutif selon le politologue Moussa Njoya

Selon son analyse, l’exécutif a peur de soulever des tensions et incertitudes politiques

Depuis le début de la 10è législature 7 députés et deux sénateurs, tous issus du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais, sont morts. Selon la loi, le président de la République devrait procéder à une nouvelle élection pour remplacer les députés et sénateurs morts. Ou alors nommer les sénateurs morts qui n’ont pas été élus. Seulement depuis plusieurs mandatures, le chef de l’Exécutif qui a la prérogative de convoquer le corps électoral ou de nommer les sénateurs décédés n’a jamais appliqué ces dispositions de la loi.

Un exécutif paresseux

Selon le politologue Moussa Njoya, « la non-convocation des élections partielles en cas de décès d’un élu, ou de non nomination d’un sénateur décédé, est avant tout due à une certaine paresse du pouvoir exécutif, censé organiser ces élections». De son point de vue, cette posture « trahit également le peu de considération que l’exécutif a pour le législatif, car l’hégémon exécutif estime qu’un, deux ou même dix parlementaires de moins ne change définitivement rien au fond ». De plus, soutient-il, « l’exécutif estime aussi qu’on ne va pas dépenser d’importantes sommes d’argent, et surtout soulever des tensions et incertitudes politiques pour si peu. Car, disons-le, une élection n’est jamais bien vue par les pouvoirs en place en Afrique, puisque ses incidences ne sont jamais certaines ». Un point de vue soutenu par plusieurs observateurs qui voient en frilosité du chef de l’exécutif, « un déni de l’exécutif vis-à-vis du législatif ». Une situation qui à regarder de près a des conséquences désastreuses u sein de l’animation du jeu politique.

Source: www.camerounweb.com

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.