0

Nécrologie : Chris Anu encore frappé par un deuil

Pleurs Anu La femme du leader ambazobien est morte

Fri, 23 Sep 2022 Source: www.camerounweb.com

Chris Anu, le leader séparatiste autoproclamé président de la République de l'Ambazonie est en deuil. Selon plusieurs sources concordantes, il a perdu son épouse. L'information est confirmée par camarade de lutte Mark Bareta. « Mes sincères condoléances au camarade Chris Anu pour le décès de sa femme bien-aimée. C’est une période triste après qu’il vient de perdre son frère, FM. Personne ne devrait traverser cela et comme le camarade Ambazoniens Chris Anu a besoin de nos prières pour avoir la force et la capacité de continuer ce combat", a-t-il indiqué.

Le sort s'acharne contre le leader ambazonien. En juillet 2022, il avait annoncé en larme le décès de son frère Field Marshall, un controversé chef de guerre. « Dans nos cultures africaines, ce sont les plus jeunes qui enterrent les aînés. Je n'ai jamais imaginé annoncer sur cette chaîne, la mort de mon frère. Field Marshall a été abattu le 12 juillet 2022 entre 17 et 18h », avait-il déclaré.

Quelques semaines après cette mauvaise il a été demi de ses fonctions de responsable de la communication de la République autoproclamée de l’Ambazonie.

« La présidente de ce gouvernement anti-Sako, Iya Marienta, a décidé ce 28 août 2022 de démettre Chris Anu de ses fonctions de secrétaire à la communication pour « subversion ». La présidente a également procédé à l’annulation des élections présidentielles qui étaient prévues le week-end prochain », avait révélé le journaliste en exil Michel Biem Tong, bien introduit dans le sérail ambazonien.

Il explique les raisons de l’éviction du leader ambazonien qui aurait pris langues avec le pouvoir de Yaoundé.

« Pour faire simple, Chris Anu est contacté par les sécurocrates du régime Biya (dont Bamkoui Émile) courant 2021 pour semer la confusion au sein du gouvernement intérimaire ambazonien dirigé par Sako Ikome (leur pire cauchemar). Mission inscrite dans la feuille de route : renverser Sako Ikome. Pour ce faire, Chris Anu, qui a juré de ne jamais accorder d’interview à Mimi Mefo du fait de ses articles critiques envers les groupes armés ambazoniens, s’ouvre à la journaliste. Il lui parle d’un contrat que Sako et lui avaient conclu avec la Cameroon Development Corporation (CDC). Des révélations faites sur la base d’un document comportant un en-tête de la société Agritech, partenaire de la CDC. Quelques jours plus tard, le Directeur Général d’Agritech va démentir tout contact entre sa structure et le gouvernement ambazonien. L’affaire CDC mourra de son poison », explique-t-il.

Source: www.camerounweb.com