0
General News Wed, 8 Apr 2020

Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

'Ne donnez pas plus d’importance à la sortie d’Atanga Nji qu’elle n’en vaut'

S'appuyant sur des textes datant de 1983 et 1985, le ministre de l'Administration territoriale demande la suspension des initiatives privées de levée de fonds dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.

Dans une sortie sur Facebook, l’activiste politique Boris Bertolt fait un commentaire dessus. « Ne donnez pas plus d’importance à la sortie d’Atanga Nji qu’elle n’en vaut. L’unique réponse est de poursuivre la collecte lancée. Et de donner le maximum à Maurice Kamto. Le problème des cancres a toujours été de saboter et de détruire ce qu’ils ne peuvent pas réaliser. Et ils détestent ceux qui sont différents d’eux », écrit le journaliste.

Lebledparle.com vous propose l’intégralité du texte.

Quand Maurice Kamto anticipait sur Atanga Nji: la casa de papel.

Voici ce que le président élu déclarait le 31 mars 2020: “ Le mise en œuvre efficace de certaines mesures à engager dans le cadre de cette Initiative requiert la collaboration des pouvoirs publics, par exemple l’entrée du matériel sanitaire et de produits pharmaceutiques. Nous y comptons.

Mais, je ne perds pas de vue que faute d’avoir pensé et lancé cette Initiative citoyenne, et face au vide crée par l’absence de Monsieur Paul BIYA, le régime pourrait être tenté de tout mettre en œuvre pour assurer l’échec de cette Initiative. Je voudrais d’ores et déjà prendre à témoins le peuple camerounais et l’opinion internationale de ce risque qui ne serait rien moins qu’un comportement criminel, appelant alors une réaction conséquente de la part des Camerounais.

Nous pouvons faire ensemble le constat, à partir de la défaillance de Monsieur Paul BIYA dans ce moment de crise grave où, en tant que chef de l’Etat en fonction, sa présence est plus que jamais requise pour conduire personnellement la guerre contre le COVID-19, d’une possible incapacité du Président de la République dans les conditions prévues par la Constitution. Je ne puis écarter que M. BIYA tente là une manœuvre politicienne dont il est coutumier : laisser répandre la rumeur de sa propre mort pour essayer de tester la réaction des Camerounais afin de revenir afficher sa forme physique et narguer ses compatriotes”.

Mon commentaire: Ne donnez pas plus d’importance à la sortie d’Atanga Nji qu’elle n’en vaut. L’unique réponse est de poursuivre la collecte lancée. Et de donner le maximum à Maurice Kamto. Le problème des cancres a toujours été de saboter et de détruire ce qu’ils ne peuvent pas réaliser. Et ils détestent ceux qui sont différents d’eux.

Boris Bertolt

Source: lebledparle.com

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter